Les villes nouvelles durables posent une première pierre vers une concertation méditerranéenne

Experts en urbanisme, établissements financiers, représentants des ministères de l’aménagement du territoire des villes du bassin Méditerranéen sont réunis les 30 septembre et 1er octobre 2010 à Marseille afin de mettre en place le premier réseau d’aménageurs et d’opérateurs urbains de la ville méditerranéenne de demain. Une ville qu’ils veulent durable.
A lire sur Econostrum

Le Maroc, futur vendeur d’électricité à l’Europe

L’Office d’électricité marocain a signé mercredi son adhésion au consortium Transgreen. Objectif?: réduire sa dépendance énergétique et mettre le cap sur l’exportation. À quelques jours de sa création officielle, début octobre, Transgreen compte un partenaire de plus. L’Office national d’électricité marocain (ONE) vient de rejoindre le consortium chargé de promouvoir le codéveloppement de l’interconnexion électrique entre les pays du nord et du sud de la Méditerranée.
A lire sur La Tribune

Maroc-Espagne, le premier tronçon des futures « autoroutes énergétiques » ?

La liaison électrique sous-marine entre l’Espagne et le Maroc apparaît aujourd’hui comme le possible premier tronçon d’un vaste réseau d' »autoroutes énergétiques » sous la Méditerranée qui permettrait notamment aux Européens d’importer de l’électricité « verte » du sud.
A lire sur Good Planet

Un système de refroidissement pour centre de données qui fonctionne sans électricité

La société japonaise Fujikura a développé un nouveau système de refroidissement pour les centres de données informatiques. Il présente la particularité de fonctionner sans électricité.
Les centres de données sont des locaux où sont stockés un très grand nombre de serveurs informatiques. Leur nombre est en croissance constante dans le monde, l’informatique prenant de plus en plus d’importance dans l’économie mondiale. Or ces centres consomment une grande quantité d’électricité pour alimenter les ordinateurs, mais également pour les refroidir.

A lire sur Green IT

Eau, soleil et vent: le cocktail énergétique rêvé du Maroc pour 2020

De l’eau, du soleil et du vent: ce sont aujourd’hui les atouts du Maroc engagé dans un vaste programme de production d’électricité « verte » visant à réduire sa dépendance aux importations d’énergie mais aussi à en exporter une partie vers l’Europe.
A lire sur AuFait

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook