TUNIS, 19 sept. 2010 (TAP) – La Tunisie, de l’avis des responsables onusiens, figure parmi les rares pays africains à avoir réalisé les Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD), avant l’échéance 2015 et ce, à la faveur de son approche multidimensionnelle du développement et de ses acquis et programmes avant-gardistes mis en oeuvre pour un développement durable et équitable.

Ainsi, le taux de pauvreté a enregistré un net recul pour se réduire à 3,8 pc, celui des enfants de 6 ans inscrits en première année de l’enseignement de base s’est élevé à 99,2 pc et celui de la scolarisation des enfants de la tranche d’âge des 6-12 ans a augmenté à 97,7 pc.

En matière de santé de la mère et de l’enfant, la Tunisie a mis en place des stratégies et programmes préventifs, concernant, notamment, la visite médicale prénuptiale, le suivi médical de la grossesse et l’accouchement sous contrôle médical, outre l’élaboration d’un guide de soins et de prise en charge du nouveau-né pour prévenir la mortalité infantile.

La Tunisie a réalisé d’importants progrès dans ce domaine illustrés par la réduction du taux de mortalité infantile à 18,4 pour mille et la baisse de la mortalité de la mère à 36 pour 100 mille naissances vivantes.

Les efforts sont axés, actuellement, sur la lutte contre la maladie du Sida à travers la sensibilisation à la prévention contre le VIH (virus de l’immunodéficience humaine), par l’éducation sexuelle dès les premières années de l’adolescence.

Depuis une quinzaine d’année, la situation épidémiologique est demeurée stable, avec environ 65 cas déclarés par an, à la faveur des efforts déployés pour la lutte contre la maladie du Sida.

La Tunisie dispose de 19 centres de dépistage gratuit et anonyme du Sida, couvrant 14 régions. En outre, une stratégie de lutte contre le Sida est en cours d’élaboration pour la période 2011-2015. Il s’agit, aussi, de renforcer la prise en charge socio-psychologique des malades et les campagnes de sensibilisation aux risques de contamination et aux moyens de s’en prémunir.

En concrétisation de ses engagements relatifs aux OMD, la Tunisie a déployé d’importants efforts pour garantir l’égalité des genres et un accès équitable au développement.

Aussi, la Tunisie a ratifié toutes les conventions internationales liées directement ou indirectement aux droits de la femme et s’est dotée d’une structure ministérielle et d’un conseil national consultatif pour assurer le suivi des affaires de la femme. Elle a, également, mis en place plusieurs mécanismes pour dynamiser le rôle économique de la femme et élever son statut au rang de partenaire efficient du développement. Une stratégie complémentaire a été élaborée pour lutter contre toutes formes de violence à l’égard de la femme.

Par ailleurs, la Tunisie réserve un intérêt particulier au secteur de l’environnement et du développement durable pour son impact sur le développement économique et social et sur la protection des ressources naturelles. Un taux de 1,2 pc du PIB est consacré au secteur afin d’améliorer la qualité de la vie et garantir le droit des générations futures à un environnement sain.

Aussi, le pays a-t-il adopté un train de mesures visant la protection de l’environnement dans tous les domaines, dont la sauvegarde des ressources naturelles, la maîtrise de la gestion de tous types de déchets, la lutte contre la pollution, l’exploitation des ressources en eau non conventionnelles et des énergies renouvelables, l’extension du réseau d’assainissement et le renforcement du couvert végétal.

A la faveur de ces réalisations, la Tunisie a pu limiter le coût de la dégradation de l’environnement à 2 pc du PIB, taux proche de celui des pays développés.

Ces efforts ont valu à la Tunisie d’être classée premier pays arabe en matière de qualité de la vie par « International living », observateur de la qualité de la vie dans le monde.

La réalisation de la plupart des objectifs du millénaires a, également, permis à la Tunisie de se placer parmi les pays enregistrant l’Indice de développement humain (IDH) le plus élevé.

Les OMD portent sur huit objectifs à atteindre, à l’horizon 2015, à savoir l’éradication de l’extrême pauvreté et de la faim, l’éducation primaire pour tous, l’égalité des genres et l’autonomisation des femmes, la réduction de la mortalité infantile, l’amélioration de la santé maternelle, la lutte contre le VIH, le paludisme et autres maladies, la garantie d’un environnement durable et la mise en place d’un partenariat mondial pour le développement.

La communauté internationale s’était engagée, en l’an 2000, à réaliser ces objectifs à l’échelle nationale et planétaire pour améliorer la qualité de la vie de centaines de millions de personnes à travers le monde.

Une réunion de haut niveau est prévue, du 20 au 22 septembre 2010, à New York, pour évaluer les progrès enregistrés sur la voie de la concrétisation des OMD, mettre en valeur les expériences réalisées, mobiliser les aides nécessaires et impulser l’action associative afin d’atteindre les objectifs fixés, à l’horizon 2015.

La Tunisie, sur instructions du Président Zine El Abidine Ben Ali, y sera représentée par le ministre des Affaires étrangères qui préside la délégation tunisienne aux travaux de la 65e session de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Source: Agence Tunis Afrique Presse

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook