La Fondation MAScIR, Moroccan Foundation for Advanced Science, Innovation and Research, est une institution publique à but non lucratif qui a pour objectif la promotion de la recherche scientifique et le développement technologique en vue d’accompagner le développement du Maroc et participer au développement d’une nouvelle économie de savoir.

La Fondation se veut présente la où les enjeux de la société l’exigent et intervient dans des domaines tels que l’énergie, l’eau, l’environnement et la santé.
Quelque 60 chercheurs et ingénieurs permanents et 32 étudiants doctorants travaillent dans des laboratoires dotés d’équipements technologiques de pointe. Si les programmes de recherche proposés sont nombreux et variés, la valorisation des ressources naturelles marocaines (produits OCP, micro-algues marines des côtes marocaines, argile …) demeure prioritaire. La biotechnologie médicale développe des prototypes de kits de diagnostic des maladies prévalentes au Maroc comme le cancer du sein et la leucémie.
Initialement fondée en 2007, MAScIR dispose aujourd’hui de 4 plateformes technologiques: nanotechnologie, biotechnologies, microélectronique et optique photonique. il a été alloué à ladite Fondation, pour la période 2008-2013, un montant global de 471 millions Dhs. Les axes stratégiques de la recherche de cet organisme vont de l’environnement à l’énergie, en passant par la santé, l’eau et la technologie. Son objectif est de cibler les secteurs technologiques de pointe pour en capter des parts de marché tout en attirant sur le territoire national des compagnies spécialisées.

Ce centre de recherche a mis en place un processus permettant l’obtention de biocarburants de troisième génération à partir de micro-algues marines d’origine marocaine. Ce projet a permis d’élaborer la première algothèque de souches marocaines possédant différents profils lipidiques, vise à obtenir, dans un horizon de 5 ans, «une production industrielle de biocarburant optimisé et économiquement viable». Cet objectif est réalisable, selon les responsables du centre, du fait que, «les résultats préliminaires en laboratoire ont permis d’isoler une souche ayant un contenu lipidique initial de plus de 30 %, avec une croissance rapide prouvant la faisabilité technique du processus». Ils ajoutent que la nature du biodiesel obtenu a été confirmée par la technique «ultra-performance chromatographie liquide», couplée à un spectromètre de masse.

La fondation MAScIR mène, en partenariat et l’Institut Liten de Grenoble, relevant du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), une étude dans le domaine de l’énergie solaire. Son objectif : optimiser le fonctionnement des centrales solaires thermiques de type CSP (Concentrating Solar Power) à module de miroir Fresnel développées par le CEA, en vue de leur implantation sous un climat désertique et en bord de mer. Une centrale solaire thermodynamique à concentration concentre les rayons du soleil à l’aide de miroirs afin de chauffer un fluide caloporteur qui permet en général de produire de l’électricité.

Du fait des retombées escomptées sur la balance énergétique nationale, le programme phare de la Fondation est la mise au point par une équipe de chercheurs d’un processus tendant à obtenir du biocarburant de 3éme génération à partir de micro-algues marines d’origine marocaine.
L’équipe de recherche de MAScIR a élaboré une « algothèque » de souches marocaines possédant différents profils lipidiques. Elle a pu en retenir certaines qui présentent des capacités exceptionnelles et présagent de rendements très encourageants.
A ce jour, MAScIR est détenteur de 7 brevets avec une soixantaine de publications dans différentes revues scientifiques. La réputation acquise par cet organisme lui permet de connaître un développement accéléré de ses activités. La valeur des contrats de Recherche et développement en cours en 2011 dépasse 10 millions Dh.
Concernant la valorisation et la commercialisation de ses produits, le département de valorisation se charge de la mise en place de la stratégie de commercialisation des résultats de recherche et développement technologique de MAScIR et assure la transition des produits de la Fondation du laboratoire au marché. Ce département contribue à une prise de décision en matière de protection de la propriété intellectuelle (PI), de transfert de technologie et de commercialisation.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook