Approvisionnement énergétique, alternatives technologiques, sécurité, transfert des technologies, développement du capital humain, appui institutionnelle, coopération régionale Sous Massa Draa – Iles Canaries : autant de points évoqués lors des débats et ateliers des premières assises régionales des énergies renouvelables et du développement durable (Energia), organisées les 13 et 14 juin à Agadir, tenues sous le thème “ Ensemble, construisons un monde durable”. Cette première édition a été une opportunité d’échange d’informations et de partage des savoir-faires entre les différents participants, institutionnels, industriels, et chercheurs nationaux et internationaux dans les domaines de l’énergie, de l’environnement, du bâtiment et de l’habitat, de l’économie et de la société civile. Cette manifestation a aussi permis de mettre en valeur des initiatives pionnières réalisées à Agadir en termes d’aménagements urbains, valorisation des déchets et de sécurisation des approvisionnements en eau et énergie. Les chantiers sont nombreux et les ambitions sont élevées et ne pourront être concrétisés que dans un esprit de collaboration entre les différents acteurs concernés. Les interventions ont mis l’accent sur l’enjeu économique des énergies renouvelables et l’intégration du développement durable dans les stratégies sectorielles. Les panels organisés ont permis d’exposer la vision nationale en matière d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique, et enfin, de présenter les perspectives de formation et de la R&D.
La séance inaugurale de cette manifestation, s’est déroulée en présence de nombreuses autorités locales , canariennes et du secrétaire général du département de l’énergie et des mines, Mohammed Yahya Zniber, qui a rappelé la stratégie et les grandes réalisations du Maroc dans ce cadre, «Conformément à cette stratégie, … le lancement de la réalisation de nos deux importants projets d’énergie solaire et éolienne, …nous permettra de faire passer la part des énergies renouvelables dans la puissance électrique installée totale à 42% à l’horizon 2020 (par ailleurs), 2,5 millions de tep en combustible fossile seront économisées et que l’émission de près de 9 millions de tonnes de CO2 sera évitée annuellement»
Les différents intervenants ont insisté sur les initiatives menées localement, notamment celles réalisées avec l’appui des Iles Canaries. La ministre canarienne de l’Emploi, de l’industrie et du commerce, Margarita Ramos a rappelé les différents projets portant sur les domaines du transport, de l’habitat, de la gestion des déchets ou encore celle des ressources hydriques dans le cadre du programme opérationnel de coopération transfrontalière Espagne-Maroc (Poctefex). Après le premier appel d’offres dudit programme (4 millions d’euros), le second, représentant un investissement de plus de 14 millions d’euros, porte sur vingt projets ayant trait à la gestion des ressources énergétiques, l’efficacité énergétique et la protection de l’environnement.
Au cours de cette rencontre régionale, deux conventions ont été signées par le Conseil régional du SMD, l’OFPPT et l’Agence nationale pour le développement des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ADEREE). La première est relative à la formation dans les métiers du BTP et la deuxième concerne la promotion des énergies renouvelables au niveau de la région.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook