Communiqué de presse – L’Instituto para la Diversificación y Ahorro de la Energía (IDAE), en partenariat avec l’Agence nationale pour le Développement des Énergies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique (ADEREE), organisent à Rabat un séminaire sur les enjeux économiques des énergies renouvelables dans les pays émergents, notamment en perspective de l’après-Kyoto. Cet évènement se tiendra le Mercredi 25 Janvier à l’Hôtel Rabat, à Rabat.
Ce séminaire stratégique sera animé par des experts marocains et étrangers, des dirigeants d’entreprises et d’administrations publiques, d’universitaires et de personnalités de la société civile, et recevra près d’une centaine de décideurs concernés par l’environnement et l’énergie renouvelable au Maroc. Le séminaire « Energies Renouvelables, les nouveaux défis de l’après-Kyoto » a pour objectif d’apporter une grille de lecture stratégique sur les secteurs de l’environnement et des énergies renouvelables dans un environnement mondial fragile et confronté à une crise financière touchant les pays les plus développés. Aujourd’hui, le Maroc s’est lancé de manière concrète sur la voie de l’économie verte en initiant des projets d’énergies renouvelables de grande envergure, et ce, malgré un contexte international erratique. Par ailleurs, le protocole de Kyoto prend fin en décembre 2012, tandis que le sommet de Durban n’a pas apporté toutes les réponses utiles aux problématiques énergétiques et climatiques. Entre l’évaluation des impacts socio-économiques des politiques énergétiques propres et l’appréciation des modalités de financement de ces énergies face à leur évolution très rapide, un bon nombre d’interrogations et de problématiques sont encore à l’ordre du jour, aussi bien pour les pays développés que pour les pays émergents tels que le Maroc. Dans ce sens, les organisateurs et partenaires de ce séminaire souhaitent renforcer le débat et exposer l’ensemble des points de vue et opinions des acteurs, fussent-ils privés ou publics, liés directement ou indirectement aux secteurs des énergies renouvelables et de l’environnement.
Pour de plus amples informations, contactez le 05 22 99 14 60. Pour un programme détaillé de la conférence, écrire à Corélia Kostovic sur events@pass.co.ma

A propos de :
L’IDAE, entreprise publique espagnole, met en place des mesures relatives à l’économie d’énergie, l’efficacité énergétique et aux énergies renouvelables, aux travers d’actions de diffusion, de conseil technique et de financement de projet d’innovation technologique. Active à l’international, l’IDAE participe notamment dans des programmes européens ou des projets de coopération avec des pays émergents.

L’ADEREE, agence marocaine publique, est chargée de mettre en oeuvre la politique gouvernementale en matière d’énergies renouvelables et d’efficacité énergétique, d’identifier et d’auditer les sites aptes à recevoir des projets d’énergies renouvelables, et de proposer des mesures d’incitation pour le développement des énergies renouvelables et le renforcement de l’efficacité énergétique. L’ADEREE préside cette année la MEDENER (Association Méditerranéenne des Agences de Maîtrise de l’Énergie).

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook