Les crédits de carbone sont un élément clé des négociations sur les émissions nationales et internationales qui ont été mises en œuvre pour atténuer le réchauffement planétaire. Ils constituent un moyen de réduire les émissions à effet de serre à l’échelle industrielle par le plafonnement total des émissions annuelles et la mise en place de mécanismes de marché afin d’attribuer une valeur monétaire à un manque à gagner, ceci grâce au commerce. Les crédits peuvent être échangés entre les entreprises ou achetés et vendus sur les marchés internationaux au prix du marché. Les crédits peuvent être utilisés pour financer des programmes de réduction de carbone entre les partenaires commerciaux et dans le monde.

Les crédits de carbone ont permis de créer un marché pour réduire les émissions à effet de serre en donnant une valeur monétaire au coût de la pollution de l’air. Les émissions deviennent un coût interne des affaires et sont visibles sur le bilan au côté des matières premières et des engagements ou autres actifs.

A titre d’exemple, considérons une entreprise qui possède une usine émettant 100.000 tonnes d’émissions de gaz à effet de serre en un an. Son gouvernement est un pays « annexe I », ce qui signifie que ce pays a signé un accord qui adopte une loi pour limiter les émissions que l’activité économique de ce pays peut produire. Cet accord a été signé par plus de 170 pays. Ainsi, l’usine se voit attribuer un quota de 80.000 tonnes d’émission par an. L’usine doit soit viser une diminution de ses émissions à 80.000 tonnes, soit acheter des crédits carbone pour compenser les excès.

Les niveaux d’émission et de consommation d’énergie sont donc prévus pour continuer à augmenter au fil du temps. Ainsi, le nombre des entreprises qui ont besoin d’acheter des crédits va augmenter et les règles de l’offre et la demande vont faire monter le prix du marché. L’augmentation du coût des crédits a pour objectif d’encourager d’autres groupes à entreprendre des activités respectueuses de l’environnement. Ceci afin de créer des crédits carbone à vendre tandis que les gouvernements prélèveront des taxes carbone pour compenser le coût des crédits de carbone et de réduire les crédits de carbone gaspillés.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook