Un article du journal La Tribune présente une initiative très intéressant lancée dans la région de Montpellier, dans le sud de la France: des entreprises qui se sont engagées en faveur de l’environnement et du développement durable se regroupent pour aller plus loin dans leurs performances mais également dans ce respect du monde qui les entoure.

Ces entreprises, qui ne sont pour l’instant pas concurrentes, se sont regroupées sous la forme d’une association: So Eco. Parmi les membres de cette association créée en 2009, des PME, mais également de plus grandes sociétés, comme Thalys Conseil, Dell, EDF, La Poste, la SNCF… C’est Marise Dematté, directrice marketing et communication de Pure Impression, une imprimerie 100% verte, qui a été à l’origine de ce regroupement qui compte maintenant 15 sociétés membres, qui réalisent 113 millions d’euros de CA annuel et emploient 600 salariés.

L’objectif est assez simple: se regrouper permet aux sociétés de s’engager fortement dans le sens du développement durable, tout en s’assurant que ce sera bénéfique d’un point de vue économique.

Le principal bénéfice de cette association est de permettre à ses membres d’échanger des bonnes pratiques. Comme les sociétés ne sont pas concurrentes, elles peuvent échanger des informations en toute transparence. Cela leur permet d’imaginer de nouveaux moyens pour limiter leur impact environnemental et social tout en progressant commercialement. Ces échanges ont lieu principalement lors de rencontres régulières entre les représentant des entreprises membres.

En échange de ces avantages, les entreprises s’engagent à choisir en priorité une société respectueuse de l’environnement lorsqu’elles cherchent un fournisseur.

Ces bénéfices ne restent pas simplement à l’état d’idées ou de théories. Pure Impression, par exemple, a pu augmenter très sensiblement ses parts de marché grâce à son positionnement d’imprimerie verte. La société a également pu bénéficier du soutien de l’association pour bâtir des locaux HQE (Haute Qualité Environnementale). Même une grosse structure comme La Poste de Montpellier a profité des échanges et soutiens pour installer 20 000m2 de panneaux solaires sur sa toiture.

Si cette belle initiative a pu naître et se développer, c’est en partie grâce au soutien des pouvoirs publics. En effet, l’ADEME, le Conseil Régional du Languedoc-Roussillon et le département de l’Hérault se sont mobilisés pour soutenir So Eco. Même si les pouvoirs publics marocains ont moins de moyens et des problèmes pour faire face à des problèmes bien plus vitaux, il serait dommage que de telles idées ne prennent pas racine dans le Royaume.

Source: La Tribune

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook