La 3ème édition de Pollutec Maroc confirme son statut de salon professionnel de référence en s’imposant sur son marché, réunissant 400 exposants du monde entier sur 12 000 m2 d’exposition. Avec un développement fortement accéléré de son offre internationale, venue du monde entier, de France, d’Espagne et d’Italie en particulier mais aussi de nouveaux pays comme les USA, la Chine, la Suède, l’Allemagne sous forme de pavillon officiel…
Parmi les nouveautés signalées pour cette session 2011, la création d’un pôle dédié au Laboratoire, au sein même du salon. Forum Labo Maghreb accueille ainsi une quarantaine de sociétés leaders dans le domaine des analyses, du matériel et des équipements de laboratoires pour l’environnement mais plus généralement pour l’industrie, la recherche et la santé. A noter également la présence pour la première fois de quelques collectivités territoriales marocaines, sous forme de stand et de participation à une table ronde le premier jour du salon, et visant à présenter aux acteurs du green business les projets en cours et ceux en préparation issus des conventions spécifiques signées avec l’Etat marocain dans le cadre de la mise en œuvre de la charte de l‘environnement ;

Plus encore donc que précédemment, Pollutec Maroc offre une plateforme internationale représentative des éco-solutions susceptibles de répondre aux besoins marocains. D’abord en matière d’eau potable et d’assainissement, enjeu majeur de santé pour le pays, secteur qui accueille une centaine d’exposants, mais aussi dans le secteur des déchets, domaine encore émergent mais là aussi très important pour l’hygiène publique et prometteur en terme d’optimisation de la ressource, par la valorisation des déchets en matières premières ou en l’énergie. L’énergie est aussi au cœur de l’offre de Pollutec Maroc qui réunit plus de 40 sociétés spécialisées en diagnostics, production d’énergie alternatives ou efficacité énergétique.
Sans oublier les secteurs de l’air, de la décontamination des sites et sols pollués ou de la prévention des risques naturels et technologiques.

Cette année encore, l’organisation a veillé à proposer aux visiteurs un programme riche de conférences et d’ateliers techniques leur permettant de faire le point sur des sujets d’actualité ou en devenir. En effet Pollutec Maroc est aussi un lieu d’information, de formation et d’échange entre professionnels. Car l’environnement est une matière complexe, autant organisationnelle et comportementale que technique. Le cadre réglementaire, la mise en œuvre fondée sur les expériences, développées au Maroc comme à l’étranger, les meilleures pratiques et les innovations qui ouvrent de nouvelles perspectives…sont autant de sujets développés sur les stands, dans les allées, dans les ateliers exposants et surtout dans les conférences plénières dont les thèmes sont chaque année préparés avec l’ensemble des partenaires publics et privés du salon, en premier lieu le Secrétariat d’Etat chargé de l’Eau et de l’Environnement, l’ONEP, l’ADEREE, la CGEM et le CMPP….Cette année, les 4 grands sujets choisis étaient : La Charte de l’Environnement (Version définitive, rapport d’opérationnalisation et l’état d’avancement de la loi cadre qui en résultera) – Les Déchets ménagers et industriels – Les villes durables et L’impact des pollutions sur les milieux, le personnel au travail et la santé publique.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook