Le deuxième vice-président et ministre de l’Economie et de l’emploi du Gouvenement Autonome de Castilla y Leon, Tomás Villanueva, a inauguré mardi 27, lors d’une cérémonie oficielle, la cinquième édition de Expobioenergía 2010 à laquelle 154 exposants de 22 pays ont pris part.

Expobioenergía a tenu sa cinquième édition sur une superficie totale de 5.750 m2, où ont été représentés un total de 425 entreprises espagnoles et internationales. Le nombre d’exposants sur Expobioenergía 2010 a enregistré une hausse de 20% par rapport à l’édition 2009. L’espace d’exposition, lui, a augmenté de 35%. Ainsi, cette exposition internationale, dédiée spécialement aux professionnels est aussi devenue le plus grand salon exclusivement consacré à la biomasse en Europe, avec près de 13.000 visiteurs.

Expobioenergía a ouvert ses portes durant trois jours, les 27, 28 et 29 Octobre, au cours desquels, le public a pu assister à des démonstrations. Le caractère pratique de l’exposition s’est traduit également par la présentation de projets en cours et de nouvelles applications technologiques expliquées par leurs promoteurs.

Cet événement a été le fruit d’une étroite collaboration du Gouvenement Autonome de Castilla y Leon, par le biais de l’Autorité régionale de l’énergie, l’Association espagnole de la biomasse (AVEBIOM) et le Centre des Services Forestiers en Castilla y León, le Cesefor.

Un des faits saillants du programme Expobioenergía 2010 est le Vème Congrès international sur la biomasse, qui s’est déroulé du 26 au 28 Octobre à la Feria de Valladolid. Un rassemblement d’idées pour une utilisation innovante de la chaleur et de la biomasse afin de répondre aux enjeux économiques et technologiques tels que la réduction des coûts dans les processus de production, l’amélioration de l’efficacité énergétique et la réduction des émissions de l’équipement industriel.

Pendant les trois journées, divisée chacune en deux sessions (économique et technologique), des conférenciers de renom provenant d’entités commerciales et institutionnelles à travers l’Europe étaient présents et permettaient de discuter avec des membres du Congrès sur les dernières innovations du domaine.

Parmi les nombreuses activités réalisées, Expobioenergía 2010 a complété son programme avec le développement de sessions techniques pour traiter les questions de l’innovation technologique, des visites professionnelles, avec notamment, l’ambassadeur d’Autriche, Rudolf Lennkh, en réponse à la large représentation des entreprises autrichienne à la foire. Ce dernier a par ailleurs remis les Prix de l’Innovation.
En outre, deux visites guidées étaient proposées les 27 et 28 Octobre dans l’après-midi, amenant les participants à découvrir des exemples concrets d’application de la biomasse: la coopérative Serpaa dans Villazopeque (Burgos) et l’usine biomasse Briviesca (Burgos).

La biomasse en Castilla y León

La biomasse est l’une des rares activités économiques dans les régions rurales, économiquement viable dans le long terme. Il s’agit de réduire les émissions de CO2 tout en remplaçant les combustibles fossiles. L’énergie renouvelable à base de biomasse est une technologie dont la production ne dépend pas de l’existence ou non du vent ou de soleil, et permet de réduire la dépendance énergétique aux combustibles fossiles. Elle bénéficie d’une facilité d’utilisation équivalente à une technologie conventionnelle.

Les forêts appuient le travail de préservation de l’environnement en permettant de lutter contre les incendies, en facilitant l’élimination des déchets dommageables, notamment dans l’environnement agricole et elles introduisent de nouvelles activités qui fournissent des sources alternatives de revenus dans les exploitations agricoles en donnant aux agriculteurs la possibilité d’établir des cultures énergétiques.

À cet égard, le Ministère de l’Economie et de l’emploi du Gouvenement Autonome de Castilla y Leon réfléchit à l’élaboration d’un plan impliquant également la biomasse pour obtenir une meilleure utilisation des ressources naturelles dans la communauté pour permettre à la réduction de la dépendance énergétique extérieure .

En Castilla y León, l’utilisation de la biomasse est indispensable en raison de l’importance acquise par le milieu rural dans la Communauté et les problèmes de l’exode rural. Il existe d’importantes ressources locales, tant forestières qu’agricoles et le potentiel inexploité est grand. Des infrastructures industrielles sont présentes et un travail de collaboration nécessaire, entre entreprises, instituts de recherche et universités qui travaillent déjà sur cette technologie.

Au Maroc, le développement de cette source d’énergie naturelle peut servir à stabiliser l’approvisionnement global en énergies de sources renouvelables et devrait constituer un pilier majeur tant des politiques énergétique que de développement rural.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook