Dépêche

Tanger, 23/02/11 – Une étude élaborée par l’Agence de Coopération technique allemande (GTZ) a relevé la nécessité de mettre en place une nouvelle décharge publique contrôlée à Tanger, afin de remplacer la décharge actuelle qui atteindra bientôt sa capacité maximale.

L’étude, présentée lors de la dernière session du Conseil de la préfecture de Tanger-Asilah, a noté qu’il est devenu urgent d’ouvrir une nouvelle décharge afin « d’éviter le pire », à savoir les répercussions négatives sur l’environnement qu’engendrerait la poursuite de l’exploitation de l’actuelle décharge.

Selon des chiffres dévoilés à cette occasion, l’actuelle décharge reçoit quotidiennement quelque 800 tonnes de déchets domestiques, et la hauteur des déchets y atteint plus de 30 mètres dans certains endroits.

La décharge atteindra son seuil maximum dans moins de trois ans au vu de la croissance urbaine enregistrée par la ville de Tanger, affirme l’étude, qui souligne également la construction de logements à proximité de la décharge.

Par ailleurs, les participants à la session ont relevé la difficulté de trouver un emplacement pour la création d’une décharge moderne et contrôlée proche de Tanger. A cet égard, l’étude propose la création d’une décharge commune entre les provinces de Fahs-Anjra et de Tanger-Asilah.

MAP

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook