Dépêche
– Un mémorandum d’entente, a été signé, mercredi par l’Agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN) et les groupes français Soitec et Schneider Electric, pour la mise en oeuvre d’un partenariat intégré autour de la technologie photovoltaïque à concentration (CPV Concentrix) au Maroc.

L’achèvement du projet permettra d’établir une filière photovoltaïque pour les besoins domestiques et pour l’exportation d’électricité et de centrales contribuant ainsi à une stratégie d’approvisionnement à un coût de l’énergie maîtrisé sur le long terme pour le Maroc, ainsi que la concrétisation d’un projet d’usine de production au Royaume, indique un communiqué conjoint des parties signataires.

Cette initiative franco-marocaine inaugure le premier partenariat du Plan Solaire Méditerranéen (PSM) au sein des 43 membres de l’Union pour la Méditerranée (UPM), partenariat liant l’Europe aux pays riverains de la Méditerranée, ajoute la même source.

Ce mémorandum d’entente, qui s’inscrit dans le cadre du Plan Solaire Marocain et soutenu conjointement par les gouvernements marocain et français, s’articule autour de quatre volets.

Il s’agit de la recherche et développement, de l’intégration industrielle, de la formation ainsi que des projets pilotes, à travers l’installation au Maroc de deux projets pilotes CPV de 5 MW chacun, avec deux systèmes de génération différente. Tout ou partie de l’électricité ainsi produite serait dédiée à l’export dans le cadre du Plan Solaire Méditerranéen, précise-t-on de même source.

S’exprimant à cette occasion, le président du Directoire de Masen, Mustapha Bakkoury, a affirmé que « ce partenariat pilote et multidimensionnel sur le CPV, l’une des technologies prometteuses de l’énergie solaire, s’inscrit parfaitement dans notre vision de développement intégré du plan solaire marocain porté par Masen ».

« Nous sommes, par ailleurs, convaincus des portées positives de tels projets sur l’évolution du secteur et sur la perspective d’intégration régionale à laquelle nous souhaitons participer, aux côtés d’acteurs alignés sur nos objectifs, comme le sont Soitec et Schneider Electric », a-t-il dit.

De son côté, André-Jacques Auberton-Hervé, président de Soitec s’est « très heureux » de collaborer avec Schneider Electric et Masen pour participer à cette grande initiative du bassin méditerranéen et de la France dans le cadre de ce programme de développement de production d’électricité à partir d’énergie solaire.

« Nous sommes fortement engagés aux côtés de Masen pour le déploiement de centrales solaires au Maroc et pour le développement économique de la région », a-t-il ajouté.

Pour sa part, Laurent Bataille, directeur Energies Renouvelables de Schneider Electric a indiqué que le groupe « présent depuis 60 ans au Maroc sŒappuiera sur son expertise internationale dans les systèmes intelligents de gestion dŒénergie pour les centrales solaires et son savoir-faire unique dans lŒaccès aux énergies renouvelables pour transformer ce projet collaboratif avec le Maroc, en une véritable réussite industrielle, technologique, innovante et humaine ».

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook