Le volet macro-économique est sûrement l’un des mieux réussi de ce gouvernement aux manettes depuis 2007. Des résultats tangibles tant sur le front du commerce extérieur que celui de la mise en place d’un cadre législatif cohérent ont fait que le Maroc soit le dernier bon élève du « Doing Business 2011 ». De même, le coup d’accélérateur porté à de la viabilisation d’une politique énergétique digne de ce nom à travers la sécurisation de l’approvisionnement énergétique et de sa diversification est à signaler. Il est certain qu’une économie qui importe 96% de ses besoins énergétiques, a fortiori quasiment tous fournis à partir d’hydrocarbures ne peut voir beaucoup plus loin que le lendemain.

Du peu qui est fait en termes de sauvegarde des ressources, nous pouvons évoquer un potentiel mobilisable de précipitations sur lequel nous ne captons que 16 milliards de m3 dont plus de la moitié sont gaspillés dans l’agriculture, les eaux usées non réutilisées et les fuites. Moins de 10% de nos besoins énergétiques proviennent du renouvelable et nos infrastructures et nos bâtiments gaspillent de l’électricité et/ou ne profitent pas du solaire.

Le Maroc est à un tournant, où la question essentielle est d’abord de savoir comment s’assurer une autonomie en ressources avant de chercher à en tirer commercialement profit.
Ce même pays qui s’efforce à mettre en place les outils et les instances de gouvernance d’une nouvelle stratégie énergétique à travers le lancement d’ambitieux Plans Solaire et Eolien à moyen-terme et l’installation d’agences spéciales s’efforce à perpétuer des modèles industriels d’un autre temps en récupérant des savoir-faires caduques sur des maillons peu rentables des chaînes de valeur des filières automobile et aéronautique alors même que les acteurs industriels de la première filière mobilisent déjà des milliards d’euros sur les innovations de la prochaine génération.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook