Analystes, militants et investisseurs ne nient pas le réchauffement climatique. Ils en nient son impact. En effet, quelques soient leurs opinions, tous les groupes d’influence et d’opinion manient la thématique des changement climatiques à leur guise et dans le sens de leurs intérêts respectifs.

Afin de préparer les esprits au refus de la Russie de ratifier le Protocole de Kyoto, Vladimir Poutine avait ainsi déclaré, en 2003, à l’ouverture de la conférence de Moscou sur les changements climatiques: «Chez nous, on entend dire souvent, en plaisantant ou sérieusement, que la Russie étant un pays nordique, un réchauffement de deux à trois degrés ne serait pas grave et peut-être bénéfique. On dépenserait moins pour les manteaux de fourrure et les vêtements chauds. Et les agronomes nous disent que la production agricole pourrait augmenter». Du point de vue russe, les enjeux du réchauffement de la planète ne seraient donc pas les mêmes que pour le reste du monde.

Bien que la Russie ait finalement ratifié Kyoto en 2004 et l’ait mis en application en 2005, Vladimir aura été servi. En retard.

Quelques années plus tard, en ce bel été 2010, Poutine a eu du 40°c à l’ombre servi à domicile et a même pu simuler être Premier Ministre portugais en affrontant, lui aussi, plusieurs fronts d’incendie tout aussi spectaculaires les uns que les autres.

Des dizaines de milliers d’hectares de steppes boréales ont été dévastées par ces incendies, qui ont fait des dizaines de morts et ont obligé à l’évacuation de milliers d’habitants, bien souvent des fermiers qui ne disposent d’autres moyens de subsistance que ce qui est justement parti en cendres.

A ce rythme là, je souhaite juste que Poutine puisse exaucer un autre de ses vœux, la tenue des Jeux Olympiques d’Hiver en 2014 à Sotchi. Parce qu’il ne faudrait pas que du fait de sa proximité avec la Mer Noire, Sotchi ne ressemble plus, à l’hiver 2014 plus à Sharm Al Sheikh qu’à Val d’isère.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook