Communiqué de presse

1ère journée d’études de l’AMEV, Rabat, le 26 Novembre 2010

Contexte

À l’instar de la majorité des pays émergents, le Maroc connaît un déficit important en matière d’organisation et de qualité de service de la collecte et du traitement des déchets ménagers. L’ampleur et le coût grandissant de l’impact des déchets municipaux et industriels sur l’environnement, la santé des populations et la salubrité des villes, a poussé le gouvernement du Maroc à revoir le cadre législatif et réglementaire des déchets et à encourager la recherche active de solutions locales pertinentes à une gestion rationnelle de ces déchets.

Ainsi, l’article16 de la loi n°28-00 relative à la gestion des déchets et à leur élimination, promulguée par dahir n°1-06-153 du 22novembre 2006, dispose que «…les communes ou leurs groupements sont tenus d’établir (..) un plan communal ou intercommunal de gestion des déchets ménagers et assimilés qui définit les opérations de pré collecte, de collecte, de mise en décharge, d’élimination, de traitement et de valorisation et, le cas échéant, de tri de ces déchets».

Ce plan des déchets constitue, en quelque sorte, une déclaration de politique locale relative aux déchets. Il s’agit, après une analyse fouillée et une large consultation de tous les acteurs concernés, de proposer une politique cohérente et intégrée en matière de déchets. Les lignes directrices à suivre ainsi que les moyens et actions à mettre en œuvre sont ainsi définis en vue de pouvoir relever les défis environnementaux de demain.

Afin de correspondre à l’esprit et aux objectifs de la loi, le plan doit substituer aux politiques «curatives, au coup par coup», une politique intégrée et responsable de gestion des déchets. Ce plan doit être conçu comme un projet de société, mobilisateur pour une gestion coordonnée, moderne et ambitieuse des déchets des communes. C’est aussi un outil de protection du cadre de vie, d’hygiène publique des territoires et un levier de redéploiement économique porteur d’emploi, d’équité et de justice sociale.

Objectifs de la journée

Fournir une vision globale et complète de la gestion des déchets au Maroc d’un pointde vue institutionnel, technique et économique.
Faire le point sur les objectifs du Plan national et les mesures mises en place par les pouvoirs publics.
Comprendre l’enjeu du Plan communal déchets comme facteur de mobilisation sociale et de redynamisation du territoire.
Mettre en avant les savoir-faire en matière de tri, recyclage et valorisation des déchets.
Proposer une stratégie d’intervention et d’accompagnement des communes désireuses de se doter d’un Plan communal déchets.

Contenu

La mise en place d’un Plan communal déchets.
Cartographie de l’état des lieux des déchets au niveau national.
Les champs d’actions possibles en fonction des compétences des communes et des Régions.
Les objectifs: pourquoi réaliser un Plan communal déchets et avec quels principes?
Les motivations, l’organisation, le management du projet
Les différents outils et/ou démarches pouvant conduire à la structuration d’un Plan communal déchets.
Comment animer la démarche, communiquer et sensibiliser la population?
La concertation autour du projet: quels effets de leviers pour entraîner les
acteurs locaux?

Contacts

Contact: info@amev.ma
Site Internet: www.amev.ma

Télécharger le programme complet

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook