Du 8 au 10 novembre 2011 s’est tenu à Douala (Cameroun), le premier forum
international des « Pionniers de la Responsabilité Sociétale des Entreprises
en Afrique » à l’initiative du GICAM, principale organisation patronale du
Cameroun et de l’Institut Afrique RSE. L’objectif de cette importante
manifestation organisée au siège du GICAM avec le soutien institutionnel de
la Commission de l’Union Africaine pour le Droit International et des Cités
et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLUA) était la co-construction par
l’Afrique et pour l’Afrique d’une Responsabilité Sociétale des Entreprises
adaptée au contexte africain.

Cet événement a vu la remise des prix aux lauréats 2011 des pionniers de la
RSE en Afrique. Ainsi le prix de la « Meilleure initiative de RSE en
Afrique » a été décerné à la CGEM pour son initiative du Label RSE en tant
que moyen du secteur privé pour la promotion de la RSE au Maroc. Ce prix a
été remis à M. Aziz QADIRI, Président de la Commission Label RSE, qui a pris
part aux travaux de cette rencontre. Quatre autres prix ont été octroyés à
cette occasion ; « La Meilleure démarche étrangère pour l’impulsion de la
RSE en Afrique » décerné au Gouvernement du Canada, « Meilleures politiques
publiques de RSE en Afrique » remis au Gouvernement d’Afrique du Sud, «
Meilleure stratégie de RSE » octroyé au Groupe SIFCA de Côte d’Ivoire et le
prix de la « Meilleure démarche RSE pour la PME » affecté à l’entreprise
BIOTROPICAL du Cameroun.

Le Manifeste de Douala sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises en
Afrique, première charte africaine d’engagement en faveur de la RSE, a été
adopté à la clôture du forum le 10 novembre 2011. Ce document met l’accent
sur le prix qu’attachent les chefs d’entreprises d’Afrique à la définition
d’un modèle de développement durable pour l’Afrique et par l’Afrique, modèle
qui passe notamment par l’engagement économique sur le terrain. Il sert de
plate-forme de rassemblement à des initiatives en vue de promouvoir la RSE
en Afrique, à travers la formation, la remise de prix et l’échange de
pratiques et un dialogue ouvert avec les autorités politiques et
administratives, avec les représentants de la société civile, des syndicats
et des ONG pour que la croissance attendue en Afrique intègre au mieux les principes universels attachés à la RSE, dans le cadre d’une adaptation aux réalités locales.

En prélude aux travaux de Douala, les résultats d’une enquête sur la RSE en Afrique ont été présentés. 84% des entreprises interrogées estiment que l’absence de politiques publiques incitatives est le principal frein à l’implémentation de la RSE en Afrique. 45% jugent non satisfaisants et 32% considèrent comme moyennement satisfaisants le degré de sensibilisation à la
RSE dans les pays africains.

La prochaine édition du forum international des pionniers de la
Responsabilité Sociétale des Entreprises en Afrique aura lieu en novembre 2012, à Casablanca. La Confédération Générale des Entreprises du Maroc sera
l’hôte de cette édition dont l’objectif sera non seulement d’évaluer les progrès accomplis depuis Douala et de poursuivre la dynamique de promotion de la RSE parmi les responsables économiques et politiques africains, mais
aussi de faire valoir, au niveau international, la contribution déterminante de l’Afrique à la promotion de la RSE.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook