Communiqué – En partenariat avec le Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Formation des Cadres, les Académies du Grand Casablanca et de Rabat Salé Zemmour Zaer, l’association INJAZ Al-Maghrib a organisé la compétition de la Meilleure Jeune Entreprise 2011. Suite aux demi-finales de Rabat et Casablanca du 1er et 5 juillet derniers qui ont vu concourir 32 jeunes entreprises, la finale nationale s’est déroulée au Hyatt Regency de Casablanca le 8 juillet.

A cette occasion, les 9 jeunes entreprises finalistes ont présenté leurs projets pour obtenir l’un des trois prix en jeux : Meilleure Jeune Entreprise, Produit le plus innovant et Jeune Entrepreneur de l’Année. Le prestigieux jury chargé de les départager était composé de Soraya Badraoui (Présidente de l’AFEM), Mohamed Berrada (Président de LINKS), Abdelkader Masnaoui (Président de Mazars Masnaoui), Zakaria Fahim (Président du CJD) et Majid Kaissar El Ghaib (Président de Sife Maroc).

A l’issue de la compétition, la jeune entreprise Autoclarring du lycée Jaber Bnou Hayane de Casablanca a remportée le prix de la meilleure jeune entreprise grâce à la qualité de son équipe et à leur produit, un appareil de déclenchement programmé multi-usage (éclairage, sonnerie, arrosage,…) à destination des lycées. Dans la catégorie du produit le plus innovant, la jeune entreprise Bio Esca du lycée Ibnou Al Haitam de Casablanca, a remporté la mise avec sa crème anti cicatrisante à base de bave d’escargot. Enfin, la jeune entreprise Hydraskin du lycée Ibnou Al Yassamine de Casablanca, qui produit une crème hydratante à base de cire et d’huile d’olive, a remporté le prix du jeune entrepreneur de l’année.

La jeune entreprise de l’année, Autoclarring, représentera le Maroc à la compétition régionale d’INJAZ Al-Arab qui verra concourir les 13 meilleures jeunes entreprises de la région arabe.

Cette compétition a été organisée dans le cadre de « Company Program », qui offre aux lycéens l’opportunité de créer et de gérer leur propre junior entreprise.
Pendant quelques mois, un volontaire du monde de l’entreprise encadre des élèves, une à deux heures par semaine, pour les aider à conduire l’étude de faisabilité, établir un plan d’affaire, concevoir un produit ou un service, placer les actions de la société, produire, commercialiser et liquider l’entreprise à la fin de l’année scolaire.

A noter : des études internationales ont montré qu’en moyenne, 30% des élèves qui suivent ce programme créent leur propre entreprise à l’âge de 25 ans.

A propos de INJAZ Al Maghrib
INJAZ Al Maghrib est une association qui mobilise le secteur privé auprès de la jeunesse pour contribuer à l’émergence d’une nouvelle génération d’entrepreneurs.
Des cadres d’entreprise bénévoles interviennent dans les établissements scolaires pour animer des programmes amenant les élèves à créer une junior entreprise, à maîtriser les bases de la finance ou à se préparer aux challenges de la vie active. La méthode pédagogique est fondée sur l’apprentissage par l’action (« learning by doing »).

En partenariat avec les Académies de Casablanca et Rabat, INJAZ Al Maghrib a formé cette année 5500 élèves et ambitionne de former, en cumulé, 100 000 jeunes à l’horizon 2015.

Créée en octobre 2007, INJAZ Al Maghrib est membre de Junior Achievement Worldwide, leader mondial de l’éducation à l’entreprenariat depuis 1919.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook