Dépêche

Casablanca – Conformément aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI visant à permettre aux couches sociales démunies, notamment celles vivant dans des bidonvilles, d’accéder à un logement décent, la région du Grand Casablanca a mis en place un programme régional pour la résorption de l’ensemble des bidonvilles de la région, d’un investissement global de près de 4,85 milliards de dirhams.

Le programme, présenté jeudi devant SM le Roi par le gouverneur-directeur général de l’Agence urbaine de Casablanca, M. Mohamed Aouzai, bénéficiera à 45.920 ménages vivant en bidonvilles.

Fruit d’une large concertation entre les différents partenaires aussi bien au niveau central que régional dans le cadre de réunions élargies, marquées par la participation de l’autorité, des élus, des services techniques, des promoteurs publics et privés et des ONG, ce programme s’appuie sur une démarche globale, dont les principaux fondements sont l’adoption du mode de recasement par lots de terrains bi-familiaux afin de répondre à la préférence de 95 pc des ménages pour ce mode. Les 5 pc restants seront programmés dans des opérations de relogement, à raison d’un appartement par ménage.

Le programme arrêté permettra la réalisation de 13 opérations de recasement (Al Fadl, Azzaitoun, Al Fath 1, Al Fath 2, Assafa, Al Marwa, Annasr, Al Izdihar, Al kasba, Annajah, Al Hamd, Alaymoun, Arriyad) au bénéfice de 43.756 ménages sur des terrains d’une superficie totale de 630 Ha ainsi que d’une opération de relogement au profit de 2.164 ménages, s’étalant sur des terrains d’une superficie totale de 15 Ha.

Il permettra également la création de 55.000 unités de logement pouvant absorber une partie du déficit en matière de logement social au niveau de la région du Grand Casablanca. Ledit programme prévoit également la création de 150 équipements publics, en particulier les équipements socio-collectifs, sportifs et sanitaires, ainsi que les équipements de proximité. Le délai de réalisation de ce programme est de 32 mois.

Les travaux devront être achevés en septembre 2012 pour 8 opérations bénéficiant à 13.880 ménages.
La mise en œuvre de ce programme a été confiée à plusieurs acteurs, en l’occurrence Al-Omrane, la société Idmaj Sakane, la société Dyar Mansour et l’Agence Urbaine de Casablanca.

Eu égard à l’indisponibilité du foncier susceptible de répondre aux objectifs de ce programme à l’intérieur de l’agglomération urbaine, en plus du renchérissement des terrains privés, il a été jugé opportun de mobiliser un foncier à caractère public situé dans la proche périphérie.

Le choix du foncier à mobiliser répond à des critères de proximité du lieu du travail, de disponibilité des moyens du transport et de la possibilité de raccordement aux réseaux d’eau, d’assainissement et d’électricité.

En outre, l’ouverture de nouvelles zones à l’urbanisation sera effectuée dans une vision globale et intégrée, ce qui nécessite la création de pôles urbains à part entière, avec notamment la réalisation d’infrastructures, l’existence d’opportunités d’emploi et de moyens de transport et la création d’une mixité sociale, sans perdre de vue l’équilibre entre le centre ville et sa périphérie.

Par ailleurs, et afin d’assurer la réalisation de ce programme dans les meilleures conditions, une série de mesures concrètes ont été adoptées en vue d’assurer un accompagnement social et technique des ménages bénéficiaires à travers la mise sur pied de commissions locales et régionales de suivi, de commissions techniques de suivi et de contrôle des travaux d’équipement et de construction. Il s’agit aussi de la création d’un guichet unique pour chaque opération en vue d’accompagner les différents stades de l’opération et de simplifier les procédures d’instruction et d’autorisation des projets de résorption des bidonvilles.

Ce programme contribuera certainement à l’amélioration des conditions de vie d’une large frange de la population de la Région du Grand Casablanca, mais aussi à la relance de la politique de prévention visant à contenir le fléau de l’habitat insalubre et au développement du paysage urbain de la métropole.

MAP

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook