La Tunisie se penche actuellement sur l’élaboration d’un document de travail en vue de le présenter, en marge de sa participation à la Conférence des Nations Unies sur le Développement Durable (CNUDD), mieux connue sous le nom de (Rio+20), qui aura lieu en juin 2012 à Rio De Janeiro (Brésil).

Ce document qui était au centre d’une réunion de travail tenue, mercredi à Tunis, tend à définir les moyens devant permettre de lutter contre les changements climatiques et la pauvreté, assurer une gestion intégrée des ressources hydrauliques, édifier les villes durables, jeter les bases d’une économie verte et renforcer le cadre institutionnel dans ce domaine.

Cette réunion, présidée par M.Salem Hamdi, secrétaire d’Etat, chargé de l’environnement, et à laquelle ont pris part des représentants des ministères, des organisations nationales et de la société civile, a été consacrée au parachèvement d’un rapport national qui dresse le bilan des réalisations de la Tunisie en matière d’ancrage du développement durable dans les domaines économique, social et environnemental.

Il convient de souligner qu’un expert spécialisé dans le domaine de l’environnement et du développement durable, a été recruté à travers le Programme des Nations Unies pour l’Environnement (PNUE) à Tunis, pour la finalisation de ce rapport.

La Tunisie appelle, dans ce cadre, la communauté internationale à adopter un modèle de développement écologique et à définir les moyens devant stimuler le développement durable au niveau mondial, d’autant que la Révolution du 14 Janvier 2011 a révélé certaines insuffisances de l’approche adoptée par l’ancien régime dans ce domaine.

Elle recommande, également, d’adopter une approche participative dans le cadre de l’édification d’une économie verte en vue de garantir une meilleure intégration sociale et une croissance verte.

A rappeler que le sommet « Rio +20 » a pour objectifs d’évaluer les résultats des sommets de la terre tenus à Rio (1992) et Johannesburg(2002) et d’identifier les obstacles qui ont entravé la mise en oeuvre des recommandations de l’Agenda 21.

Le sommet (Rio+20) se tient 20 ans après le sommet de Rio de 1992.

(TAP)

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook