Malgré les progrès réalisés pour l’accès à l’eau potable et à l’assainissement pour tous, 884 millions d’individus dans le monde n’ont toujours pas d’accès à l’eau potable et 2,6 milliards n’ont pas accès à des services d’assainissement de base. Dans ce contexte, la coopération internationale est indispensable pour favoriser l’émergence d’un environnement favorable capable de soulever les barrières institutionnelles, législatives, technologiques et financières qui freinent l’adoption de bonnes pratiques de gestion durable des ressources en eau et l’utilisation des technologies de potabilisation et d’assainissement les plus
performantes.
Éa éco-entreprises, association créée il y a 15 ans à Aix-en-Provence par des entreprises et des laboratoires de recherche dans le domaine de l’eau sous le nom d’Éa-Pôle de l’eau, a lancé, le vendredi 16 mars 2012, le Réseau International de PME de l’Eau « I-NOWS » (International Network of Water SMEs) dans le cadre du 6ème Forum Mondial de l’Eau.
Ce projet, à l’initiative d’Éa éco-entreprises, s’inscrit dans la continuité des partenariats déjà engagés par l’association à l’international avec des réseaux marocains (AMEPA), chiliens (AEPA) et colombiens (ACODAL).
Ces collaborations, initiées il y a près de 10 ans, permettent notamment aux petites entreprises de nouer des relations dans la durée et d’identifier des compétences complémentaires par l’intermédiaire des réseaux. Il est donc paru intéressant de structurer ces relations à travers un réseau central, à même d’animer des échanges et de mettre en place un véritable plan d’actions mutuellement profitable, à l’échelle mondiale.
Lors d’un atelier organisé le 13 mars 2012 par Éa éco-entreprises à l’occasion du 6ème Forum Mondial de l’Eau, l’association a organisé la rencontre de réseaux internationaux de PME de l’eau. Ils étaient accompagnés de PME pour participer à ces premières rencontres. L’objectif : mettre en place la charte de collaboration et les statuts du futur Réseau International des PME de l’Eau « I-NOWS » ainsi qu’élaborer un premier plan d’actions. Dix pays étaient représentés à cette Assemblée générale constitutive : Allemagne, Chili,
Colombie, Espagne, France, Grèce, Israël, Maroc, Portugal et Russie.
Le but de ce réseau sera commercial puisqu’il permettra notamment d’identifier des partenaires dans les pays impliqués ; mais il sera également un formidable outil de développement économique par le transfert de compétences et de technologies, la mise en place de formations, voire la constitution de co-entreprises Nord-Sud, Nord-Nord ou Sud-Sud. Il apportera donc une véritable solution pour l’identification de compétences et de technologies adaptées dans l’ensemble des pays impliqués dans le réseau.
Le lancement officiel du projet a eu lieu vendredi 16 mars 2012 à Marseille, dans le cadre du 6ème Forum Mondial de l’Eau. L’évènement s’inscrivait dans la « journée des engagements » du Forum comme une contribution. Au cours de cette manifestation, l’IWA (International Water Association) et l’ONUDI (Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel) ont manifesté leur grand intérêt pour
cette initiative et leur soutien au réseau I-NOWS. Plusieurs autres réseaux et partenaires ont souhaité s’associer au réseau et ont signé la charte à la fin de la manifestation, représentant notamment le Tchad, la Côte d’Ivoire et l’Égypte. Ce sont donc au total 13 pays qui sont d’ores et déjà intéressés par ce nouveau
réseau.
Ce projet labellisé par le Forum Mondial de l’Eau a également bénéficié, dans sa phase d’émergence, du soutien opérationnel d’Ubifrance et de l’ONUDI, de financements de collectivités locales et territoriales (Région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Communauté du Pays d’Aix, SAN Ouest-Provence, Ville d’Aix-en-Provence) et du soutien des agences de développement du Pays d’Aix et du Vaucluse

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook