La population des bidonvilles est passée de 8,2 pc de la population urbaine en 2004 à 3,9 pc en 2010 grâce au programme « Villes sans bidonvilles », a indiqué, vendredi, le président du groupe d’aménagement Al Omrane, M. Badre Kanouni.

Ce programme, l’un des plus ambitieux lancé par le Royaume en matière de logement social, est le premier du genre à l’échelle africain et de la région arabe permettant à 813 000 habitants d’accéder à un logement décent, a-t-il ajouté lors des travaux de la Conférence Africaine du Logement et du Développement Urbain (AMCHUD) qui se tient du 15 au 17 septembre, à Rabat.

« Ainsi sur les 72 cités liées par un Contrat de ville, 42 sont aujourd’hui déclarées sans bidonvilles », a-t-il précise.

Initié en 2004, ce programme s’inscrit dans le cadre de « l’objectif 7 » des objectifs du millénaire pour le développement et de sa « cible 4 » dont les termes sont « d’assurer un environnement durable » et d’ « améliorer sensiblement la vie d’ au moins 100 millions d’habitants de taudis, d’ici 2020 », a fait observer M. Kanouni.

Les efforts engagés par le Maroc en matière de résorption des bidonvilles et de logement social ont été couronnés par le Prix d’honneur pour l’habitat 2010 décerné par les Nations unies et ONU-Habitat lors de la journée mondiale de l’Habitat.

S’exprimant, à cette occasion, le ministre du Logement des affaires foncières et de l’urbanisme de la république du Mali, M. Yacouba Diallo, a souligné que cette rencontre permet de faire le point de l’état d’avancement de la mise en oeuvre de la Déclaration du Plan d’Action de Bamako, d’élaborer une feuille de route pour faciliter la réalisation des activités à venir en vue de « la bonne marche » de l’AMCHUD.

Les travaux de la conférence ministérielle africaine du logement et du développement urbain, portent sur l’étude de l’état des villes africaines, et la préparation de la 4ème session d’AMCHUD à Nairobi en 2012.

Cette réunion se tient au Maroc, conformément à la résolution du Conseil d’administration d’ONU-Habitat, organisé avril dernier à Nairobi.

(MAP)

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook