Plus de 500 chercheurs, dont 100 japonais prennent part à la 11è édition du symposium tuniso-japonais sur la société, les sciences et la technologie qui se tient du 11 au 13 novembre à Hammamet.

Le programme de la rencontre comporte des interventions scientifiques dans les domaines de l’agriculture, la nutrition, la biotechnologie, l’environnement, l’énergie, les mathématiques, les TIC, l’innovation…

Lors de la séance d’ouverture, vendredi, M. Refâat Chaâbouni, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, a relevé que les importants changements que connaissent les établissements universitaires tunisiens depuis la révolution du 14 janvier promettent de plus larges perspectives pour la coopération internationale.

Les défis du développement en Tunisie, commandent l’impulsion de la coopération scientifique bilatérale et multilatérales a-t-il indiqué. Le ministre a mis l’accent sur l’importance de l’innovation dans la garantie du développement durable.

Le vice-président de l’université nippone Tsukuba a évoqué l’utilité d’une coopération académique durable entre les deux pays, au service du développement social en Tunisie et en Afrique du nord, d’une façon générale.

Au cours des dernières années, la coopération scientifique tuniso-japonaise a connu une avancée notable, à travers le lancement de projets d’envergure à l’instar du pôle technologique de Borj Cédria.

La réalisation d’un projet de mise en valeur des ressources biologiques dans les zones arides et semi-arides est en cours. Cinq centres de recherche tunisiens et trois institutions japonaises participent à ce projet qui a démarré en 2010, moyennant une enveloppe de près de six millions de dinars.

A noter, aussi, que dans le cadre de la coopération tuniso-japonaise, 29 étudiants ont suivi des études doctorales au Japon. 21 d’entre eux ont déjà soutenu leurs thèses.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook