Le Sénégal compte créer 5000 emplois verts d’ici 7 ans. L’annonce a été faite par le directeur des financements verts, Amadou Lamine Diagne dans le cadre du Programme d’appui à la création d’emplois verts (PACEV). Pour le moment, 1000 emplois ont déjà vu le jour à travers 41 différents projets grâce à l’appui du Partenariat pour l’action en faveur de l’économie verte (PAGE) et du Bureau international du travail (BIT).

Cette initiative vise plusieurs domaines notamment l’énergie à travers les filières des énergies renouvelables et des foyers économiques, ainsi que l’agriculture à travers les filières de la foresterie, de l’anacarde et de l’apiculture. La pêche est également concernée à travers l’aquaculture.

La formulation d’une stratégie nationale sur les emplois verts s’impose pour la caractérisation des filières vertes, le recensement des besoins prioritaires, afin d’élaborer un cadre de référence pour tout acteur soucieux de la promotion des emplois verts, a indiqué Amadou Lamigne Diagne.

Pour sa part, le coordonnateur national de ce programme, Baba Dramé, a souligné que le PACEV bénéficie de l’appui de cinq agences onusiennes qui comptent favoriser l’avènement d’une économie verte dans une perspective de développement durable.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook