Le Maroc est le premier bénéficiaire au monde des fonds pour le climat, selon le nouveau rapport intitulé « Financement climatique : cela fait-il une différence ? », qui a été publié lundi par Overseas Development Institute (ODI). Selon le document du think tank indépendant sur le développement international et les questions humanitaires basé à Londres, le royaume a reçu 606,96 millions de dollars au total, soit plus de 5,6 milliards de dirhams, entre 2003 et 2013.
Le Maroc devance ainsi plusieurs pays émergents comme le Mexique, le Brésil, l’Afrique du Sud, l’Inde, l’Indonésie, la Turquie, l’Ukraine, les Philippines, Thaïlande ou encore le Chili. Le financement est accordé sous forme de subvention ou de prêts concessionnels, une grande partie servant à atténuer les effets du changement climatique dans les pays bénéficiaires.
Concernant le Maroc, les subventions n’ont représenté que 4% tandis que le reste a été accordé à titre de prêts. Au total, souligne le rapport, 587,64 millions de dollars ont servi à atténuer les effets du changement climatique, soit 96,8% du montant global.
L’ODI souligne que les fonds accordés ont été d’une grande utilité pour le royaume dans le cadre de la lutte contre les effets du changement climatique. « Entre autres résultats, les fonds ont permis au Maroc de développer ses ressources en énergie solaire », note l’ODI, qui cite en exemple le projet de la centrale solaire de Ouarzazate qui a également bénéficié du soutien des fonds internationaux.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook