Publicité

A trois mois de son ouverture, l’édition 2012 de Pollutec s’annonce particulièrement riche en innovations. Rien d’étonnant à cela quand on analyse la situation actuelle des marchés. Les éco-industries sont non seulement un élément moteur de l’économie mais leur développement prometteur ne peut être confirmé, du fait même de la crise économique, que par une position très compétitive des solutions technologiques proposées et donc par une innovation audacieuse.

Jusqu’à une période récente, l’environnement était considéré comme un coût pour les entreprises. On pouvait certes amortir pour partie les investissements environnementaux par l’image en communication et quelques éléments de différenciation commerciale mais cela restait un effort conséquent relativement peu productif. L’évolution a été progressive pour aboutir aujourd’hui à une situation clairement différente.

Les réglementations se sont durcies et continuent d’être plus exigeantes. Cela impose des changements et crée – et entretient – de ce fait un marché florissant pour les éco- industries. Et c’est tant mieux puisqu’en période de forte crise économique, les filières environnementales constituent indéniablement une source potentielle d’emploi et d’activité à ne pas négliger.

Néanmoins, du fait aussi de la crise, le regard des entreprises sur les solutions à mettre en œuvre a lui-aussi évolué et le niveau d’exigence a progressé. Il ne s’agit plus simplement de répondre à une problématique donnée pour être en conformité mais aussi de faire en sorte qu’un nouvel objectif environnemental (volontaire ou réglementaire) devienne une source de progrès économique. Pour réussir à développer les éco-activités, il est donc impératif aujourd’hui que les solutions proposées s’intègrent économiquement et participent à une amélioration de la compétitivité.

Les innovations présentées cette année sur Pollutec illustrent très bien cette tendance forte du marché qui vise à concilier des performances environnementales élevées, conformes aux attentes du public et de la réglementation, avec des performances économiques afin que l’environnement devienne un réel atout économique pour les entreprises et la société.


Publié le 27 septembre 2012 initialement ici

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook