La Banque Mondiale vient d’accorder un nouveau financement de 519 millions de dollars au Maroc pour la deuxième phase du projet de la Centrale solaire de Ouarzazate. Selon la Banque, ce nouveau financement est destiné à « appuyer les efforts en cours au Maroc pour réduire sa dépendance aux combustibles fossiles en développant ses ressources énergétiques renouvelables ».
La première phase du projet de 160 mégawatts, approuvée en 2011, est actuellement en construction. La seconde, de 360 mégawatts, comprendra l’installation de réflecteurs paraboliques solaires ainsi qu’une tour d’énergie solaire, précise l’institution. Elle sera financée à hauteur de 400 millions de dollars par la Banque Mondiale et 119 millions de dollars par le Fonds de Technologies Propres de la banque.
« En dehors de la création d’emplois, la construction et l’élaboration du Plan solaire du Maroc établira une future source d’énergie verte fiable », a déclaré Simon Gray, directeur de la Banque pour les pays du Maghreb.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook