Massolia.com publie les recommandations du Groupe de Travail sur l’Economie Verte. Il composé d’experts de la société civile provenant d’un grand nombre de pays Méditerranéens. Il travaille de façon indépendante. Le Groupe de Travail s’est d’abord réuni (Paris, 7-8 Février 2012), en marge de la CdP 17 de la Convention de Barcelone. Ensuite, ses travaux ont été présentés lors d’une réunion (Marseille, 13 Mars 2012) associée au 6ème Forum Mondial de l’Eau. Enfin , il a finalisé l’ensemble de ses Recommandations, et travaillé sur les voies et moyens pour leur donner influence.

R1. Assurer que les gouvernements des pays méditerranéens soutiennent au plus haut niveau le progrès vers économie verte et emplois associés ; en particulier qu’ils adaptent leurs cadres légaux, règlementaires, fiscaux et d’information pour encourager des investissements efficients dans les activités i) respectant l’environnement, ii) utilisant les ressources de façon raisonnée, iii) préservant les stocks de ressources naturelles, iv) émettant peu de carbone, et v) créant des emplois.
R2. Intégrer les préoccupations d’économie verte dans les politiques publiques, y compris les stratégies, plans, programmes, budgets et projets; impliquer les ministères des finances, de l’ économie et de l’environnement, ainsi que d’autres ministères comme ceux responsables de la gestion des ressources naturelles, de l’agriculture, de l’énergie, de l’innovation, de la formation et du commerce; impliquer les gouvernements de niveaux locaux, intermédiaires et nationaux. Etablir des cadres de travail avec la société civile et le secteur privé, et des incitations à l’investissement privé.
R3. Impliquer les populations urbaines et rurales pauvres et les jeunes à la recherche d’emplois grâce à : formation aux technologies et innovations vertes; programmes soutenant la création d’entreprises et les mécanismes de coopération; financements appropriés , y compris par micro-finance and banques; et soutien à la commercialisation de leurs produits et la pérennisation de leurs entreprises.
R4. Promouvoir l’utilisation de critères environnementaux dans les achats publics et appel d’offres des gouvernements nationaux et territoriaux, ainsi que la formation professionnelle orientée vers des modes de consommation et de production verts dans les institutions publiques et privées, à tous les niveaux géographiques. Promouvoir l’étiquetage environnemental des produits de consommation (par exemple concernant le carbone, l’eau, la biodiversité, les ressources naturelles) en soutien à une consommation durable.
R5. Promouvoir la coopération entre pays méditerranéens sur des projets concrets (par exemple Desertec) , avec partage approprié des coûts, bénéfices et responsabilités financières, en accord avec les principes de Rio. S’assurer que les ordre du jour économie verte, commerce et investissement, technologie et innovation, progressent de concert et se renforcent mutuellement.
Promouvoir technologies et innovations vertes
R6. Encourager dans chaque pays méditerranéen la recherche scientifique et technologique pour inventer produits and processus de production soutenant les objectifs d’une économie verte; encourager la production et l’utilisation de technologies plus propres et plus efficientes en ressources, ainsi que l’ innovation technologique et sociale.
R7. Disséminer largement la connaissance au niveau national concernant technologie et innovation en soutien des objectifs d’une économie verte, auprès des différents acteurs ( secteur privé, PMEs, start-ups, communautés rurales, agences de promotion de l’investissement, chambres de commerce et d’ industrie), pour accroitre la prise de conscience et inciter à l’investissement concernant les opportunités économiques vertes.
R8. Encourager la coopération entre pays méditerranéens dans la recherche scientifique et technique, dans la production, l’utilisation et le financement de technologies et innovations sociales plus propres et plus efficientes en ressources.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook