Le ministère de la Santé a mis en place une commission qui sera chargée d’émettre des propositions pour la gestion des déchets médicaux, dont 6000 tonnes sortent chaque année des centres de soins et hôpitaux du Maroc.

Cette commission devra trouver une solution à même de résoudre le problème de la gestion de ces déchets. Elle rentre dans le cadre de nouvelle stratégie nationale de gestion des déchets issus des hôpitaux et centre de soins du pays.

Pourtant, depuis 2009, un texte de loi porte sur la gestion de déchets médicaux avec notamment plusieurs propositions en matière de tri, d’emballages et de stockage. Dans son article 6, ledit projet stipule que « les déchets médicaux et pharmaceutiques sont dès leur génération triés selon leurs catégories et mis dans des sacs en plastique ou dans des récipients de couleurs différentes, à usage unique, répondant aux normes en vigueur ».

Outre cette mesure, il ajoute que les conteneurs utilisés pour le stockage des déchets médicaux doivent être rigides, étanches, humidifuges, solides, résistants au claquage et à l’écrasement dans des conditions normales d’utilisation et conformes aux normes en vigueur.Le même texte donne également plusieurs autres précisions sur la gestion des déchets médicaux. Ce qui signifie que la nouvelle commission mise en place aura un rôle plutôt dédié à faire appliquer une loi, qui existe déjà depuis plusieurs années.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook