À l’invitation du Conseil régional Tanger Tetouan Al Hoceima, le Comité de Programme de la MedCOP Climat 2016 s’est réuni le vendredi 17 Mai 2016 sous la présidence de Ilyas El Omari, président de la Région et Assia Bouzekry, présidente du Comité stratégique de la MedCOP Climat.

Ce sont 80 experts de 10 pays, responsables de réseaux méditerranéens et internationaux, scientifiques, diplomates, présidents d’associations, qui ont pu ainsi collaborer à définir une voix de la Méditerranée dans les négociations climatiques de la Cop22 et pour favoriser le développement d’un agenda d’actions pour la lutte contre les changements climatiques et l’adaptation aux transformations déjà en cours.

Le programme du grand forum des 18 et 19 juillet a ainsi pu être défini ainsi que les prochaines étapes.

Les participants ont tous exprimé leur enthousiasme à soutenir l’initiative et à contribuer à cette deuxième MedCOP Climat.

La Méditerranée mérite pleinement son appellation de hub climatique. Les transformations sont en cours et peuvent avoir des conséquences dramatiques à court terme, d’autant que la démographie s’accélère… si nous n’agissons pas rapidement.

Les 22 pays qui constituent l’espace méditerranéen, sont conscients de la grande fragilité des équilibres climatiques nécessaires à la préservation de bonnes conditions de vie et de développement humain. La lutte contre le dérèglement climatique est une priorité absolue. Il s’agit bien sûr de diminuer fortement les émissions de carbone, mais aussi de commencer à s’adapter aux évolutions en cours, et à renforcer les infrastructures face à l’amplification des événements climatiques extrêmes et au manque de ressources, dont l’eau potable.

Quelques mois après l’accord historique de Paris COP21, le temps est à l’action, et plus particulièrement à la généralisation des pratiques dont beaucoup sont déjà en œuvre.

Plus de 2000 représentants d’organisations engagées– villes et régions, entreprises, associations/ONG, centre de recherche et d’enseignement, organisations internationales et bien sûr les représentants des États seront à Tanger les 18 et 19 juillet 2016 pour concrétiserl’engagement des acteurs méditerranéens et préparer une Méditerranée de projets climatiques, qui permet la mise en œuvre d’une véritable feuille de route pour l’atténuation et l’adaptation, enrichissantl’agenda des solutions global, réunissant des coalitions d’acteurs.

Le président de la Région Tanger Tétouan Al Hoceima invite tous ceux qui ont l’envie d’agir à venir à Tanger en juillet 2016. La Méditerranée a besoin de chacun pour continuer à être un espace ambitieux de partage. Elle est un espace géostratégique important où se dessinent les complémentarités d’une communauté de destin.

Des conférences, 7 grands débats complémentaires, 10 ateliers opérationnels, des rencontres et side-events des partenaires, une médina des solutions…

Participation gratuite – travaux en cinq langues : anglais, arabe, espagnol, français, amazighe…

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook