Avec 46 000 km de littoraux et des ressources marines et halieutiques uniques, laMer Méditerranée constituerait la cinquième plus grande économie de la région, pour une valeur globale estimée à 4.700 milliards d’euros selon de récentes études. Le bassin possède 450 ports et terminaux, par lesquels transite près de 30 % du volume des échanges maritimes. La Méditerranée est également la deuxième plus grande destination de tourisme de croisière au monde, et sa population côtière de 150 millions de personnes est plus que doublée en saison touristique. Avec plus de 350 000 emplois directs créés, les secteurs de la pêche et de l’aquaculture sont parmi les plus prometteurs en termes de croissance et d’employabilité. Les atouts des secteurs marin et maritime et leur contribution à l’économie sont remarquables, et il est possible d’aller encore plus loin. Au sein de l’Union Européenne uniquement, l’économie bleue pourrait créer deux millions d’emplois d’ici à 2020, et bien plus encore à travers la région, offrant ainsi aux jeunes de réelles perspectives d’avenir.

La conférence UpM des acteurs régionaux de l’économie bleue, inaugurée aujourd’hui à Naples, est l’occasion de capitaliser sur ce potentiel de manière inclusive en réunissant plus de 400 parties prenantes clés en provenance de toute la région,qui agissent sur les problématiques marines et maritimes, telles que des représentants de gouvernements, des autorités régionales et locales, des organisations internationales, des universités, du secteur privé et de la société civile. Cette conférence comptera notamment sur la participation du commissaire européen chargé de l’environnement, des affaires maritimes et de la pêche Karmenu Vella, du Secrétaire général de l’UpM Fathallah Sijilmassi,ainsi que du ministre plénipotentiaire italien et coordinateur pour les affaires multilatérales euro-méditerranéennes Enrico Granara.

L’objectif de cet événement organisé sur deux jours est de consolider une communauté méditerranéenne de l’économie bleue en travaillant sur des solutions de développement durable pour la région, ainsi que sur la création de partenariats et initiatives pour bénéficier pleinement du potentiel de la croissance bleue. La conférence sera organisée autour de 12 ateliers thématiques portant sur l’ensemble des secteurs que comprend l’économie bleue, à savoir les « emplois bleus » et la formation, la recherche et l’innovation, l’entrepreneuriat bleu, la coopération avec la garde côtière, les zones marines protégées, l’énergie offshore, le tourisme côtier et maritime, la pêche et l’aquaculture. Le Secrétariat général de l’UpM lancera un Centre virtuel de connaissances sur l’économie bleue ; une plateforme en ligne d’information et de mise en réseau pour les acteurs de l’économie bleue dans la région méditerranéenne. Le Secrétariat général signera également un accord de partenariat avec la Commission générale des pêches pour la Méditerranée (CGPM) de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) afin de renforcer leur collaboration en matière de protection de l’environnement marin et de développement de l’économie bleue.

En outre, le 30 novembre, une réunion ministérielle informelle des pays méditerranéens occidentaux marquera le lancement officiel de l’initiative pour le développement durable de l’économie bleue en Méditerranée occidentale. Les ministres des dix pays participants (Algérie, Espagne, France, Italie, Libye, Malte, Mauritanie, Maroc, Portugal et Tunisie) devraient adopter une déclaration garantissant leur soutien politique à l’initiative portée depuis avril par la Commission , et approuvée par le Conseil en juin, afin de convenir de sa gouvernance ainsi que de l’établissement de son comité de pilotage sous l’égide d’une co-présidence.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook