L’écotaxe sur le plastique sera élargie aux emballages à partir de 2015. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre la ministre de l’Environnement, Hakima El Haite, lors de l’émission « Les Experts » sur Atlantic Radio. La ministre répond ainsi aux industriels qui déploraient le fait que l’écotaxe soit seulement réservée au plastique. L’élargissement aux emballages permettra de responsabiliser les industriels mais, plus important encore, de financer l’un des programmes prioritaires du ministère de l’Environnement.
Pour rappel, l’écotaxe sur le plastique devrait générer 300 millions de dirhams en moins de deux ans et permettra aussi d’intégrer les acteurs du secteur informel, notamment les chiffonniers, dans le circuit formel. Ce projet est toutefois provisoire puisqu’El Haite est prête à y renoncer si les industriels proposent d’autres alternatives à même de faire face aux défis environnementaux.
« Le gouvernement pouvait imposer une redevance, mais il ne l’a pas fait. Après ces consultations, les industriels sont aujourd’hui disposés à investir dans une usine de recyclage », explique la ministre. Ce projet est déjà en chantier, mais s’il n’aboutit pas, la batterie importée sera taxé entre 150 et 200 dirhams.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook