La Commission Interministérielle de l’Eau (CIE) s’est réunie le lundi 02 février, à Rabat, en présence du chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, pour examiner le Plan national de l’eau (PNE).
Durant cette rencontre, la ministre déléguée chargée de l’Eau, Charafat Afilal, a exposé les grandes lignes du PNE, qui définit la politique nationale en matière de planification et de gestion des ressources hydriques et détermine les actions à engager à l’horizon 2030.
Pour rappel, ce PNE est basé sur trois axes majeurs à savoir : la gestion de la demande et la valorisation de l’eau, le développement de l’offre, ainsi que la préservation des ressources en eau, du milieu naturel et l’adaptation aux changements climatiques par la préservation de la qualité des ressources en eau et la lutte contre la pollution.
Pour sa mise en ouvre, le PNE nécessitera une enveloppe de 220 milliards de dirhams. Les mécanismes de financement des actions de ce plan reposeront aussi bien sur le renforcement des subventions publiques, sur l’accroissement de l’autofinancement du secteur de l’eau, ainsi que sur l’incitation et l’encouragement du secteur privé à investir dans le secteur de l’eau dans le cadre du partenariat public-privé.
La version finale du PNE a été validée le 30 avril dernier lors de la sixième réunion du comité permanent du Conseil supérieur de l’eau et du climat (CSEC).
Après avoir discuté des différents axes du PNE, le premier ministre a décidé de la mise en place d’un comité en charge de la hiérarchisation des priorités et de l’examen approfondi des mécanismes de financement à déployer. La prochaine étape sera la tenue de la 10ème session du Conseil Supérieur de l’Eau et du Climat, événement majeur lors duquel le PNE sera dévoilé dans son intégralité.
Mots clés : Eau, ressources hydrique, PNE, Charafat Afilal

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook