Les autorités kényanes ont signé avec la Banque africaine de développement (Bad) un accord de financement de 62,3 millions $ pour développer le secteur agricole. Ce montant est constitué d’un prêt s’élevant à 39,5 millions de $ et de subventions d’une valeur de 22,8 millions $. Les fonds financeront l’exécution du Projet d’irrigation à petite échelle (Sivap) mis en œuvre dans 11 comtés arides et semi-arides du pays.

Ce financement servira à développer 12 projets d’irrigation couvrant une superficie de plus de 2900 hectares et 60 projets de micro-irrigation de 300 hectares de terres arables. Selon Willy Bett, le ministre de l’agriculture, le Sivap sera mis en œuvre de 2016 à 2021, soit sur une période quinquennale, et devrait à terme « bénéficier à près de 10 000 ménages dans les régions concernées ». Les revenus de ces populations connaîtront alors une augmentation et leur sécurité alimentaire sera assurée.

Le Sivap, qui bénéficiera d’un suivi technique du PAM, est le troisième projet du Kenya à recevoir un appui financier de la BAD en vue d’améliorer l’irrigation des champs, après le SHDP et le programme de lutte contre la sécheresse et pour l’autosuffisance alimentaire.

Avec Ecofin

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook