La ministre chargée de l’Environnement a présenté hier lors d’une rencontre ; les premiers éléments de la nouvelle stratégie nationale en matière d’environnement. Celle-ci consacre surtout, selon Hakima El Haite, les principes de « responsabilité élargie » et de « réparation des dégâts ». En d’autres termes, la tutelle vise à travers cette stratégie à responsabiliser davantage les différents départements ministériels qui devront désormais intégrer la durabilité dans leurs politiques publiques.
La loi cadre portant sur la charte de l’environnement et du développement durable impose un délai de 2 ans aux établissements pour se conformer à cette exigence. En responsabilisant davantage les départements ministériels, la ministre veut résorber le déficit de politiques publiques. Hakima El Haite remet ainsi en question la volonté du Maroc de parier sur les énergies renouvelables alors que le pays maintient la compensation de l’énergie fossile. Une politique qu’elle juge incohérente.
La nouvelle stratégie propose donc un modèle écologique de croissance, c’est-à-dire qui permettra de faire la transition vers l’économie verte et inclusive. Plus précisément, il s’agit d’orienter tous les projets publics vers l’économie de l’eau et de l’énergie et ce, à travers la rationalisation et l’atténuation de la pression sur ces ressources. L’émergence d’une économie verte permettra ainsi au pays d’économiser 2,5 milliards de m3 d’eau annuels.
Sur un autre point, la stratégie se veut de valoriser l’eau agricole à travers la révision de tarification « dérisoire » fixée à 3 dirhams/m3 au Maroc contre 12 dirhams/m3 en Espagne. Même si cette mesure pourrait frustrer bon nombre de professionnels du secteur, il y va de l’avenir de la ressource. Enfin, les lutte contre le réchauffement climatique, le renforcement de la gouvernance en matière de gestion des risques et le développement humain sont prévus dans cette stratégie.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook