Les Assises de l’Association Africaine de l’eau constituent une plate-forme de réflexion autour des solutions adaptées à l’Afrique en matière de l’eau, a indiqué, mardi à Skhirat, le directeur exécutif de l’Association Africaine de l’eau (AAE), Sylvain Usher.

Cette réunion de haut niveau permettra de formuler des solutions devant remédier aux problèmes de l’eau et de l’assainissement en Afrique et aussi de donner une meilleure perception des défis majeurs du secteur, a souligné M. Usher à la deuxième journée des Assises de l’AAE, organisées sous le thème « Eau et assainissement en Afrique : défis et perspectives ».

Il a ainsi mis en exergue les problèmes auxquels sont confrontées les sociétés d’eau en Afrique, tels l’impact des changements climatiques, la politique inadéquate, les réformes institutionnelles, le mauvais suivi du secteur, la faible intégration des évolutions technologiques, notant que l’action de l’AAE en la matière consiste en la mise en œuvre de plusieurs projets et programmes financés par des institutions partenaires en vue d’améliorer les performances des entreprises.

M.Usher a fait savoir que parmi les objectifs stratégiques de l’AAE, figurent la promotion de partenariats pour l’amélioration des performances, le renforcement des capacités et le partage des connaissances, ainsi que l’engagement des actions envers les réseaux institutionnels afin d’améliorer la visibilité de l’Association.

Le secteur de l’eau au Maroc est assez bien développé. Cette rencontre est sans nul doute une occasion pour partager avec les opérateurs du secteur l’expérience marocaine, qui demeure un modèle à adopter et à partager, a-t-il affirmé, relevant que le taux de couverture et d’accès à l’eau potable au Maroc est l’un des plus élevés en Afrique.

Les travaux de la 2ème journée des Assises de l’AAE ont porté notamment sur le bilan et les perspectives des activités du conseil scientifique et technique (CTS) de l’AAE au titre de l’année 2016/2017, à travers l’évaluation périodique des projets en présence des bailleurs de fonds, l’évaluation du forum des femmes professionnelles du secteur de l’eau et de l’assainissement, tenu lors du 18ème congrès AAE de Nairobi 2016, l’élaboration d’une feuille de route pour la préparation du forum des femmes professionnelles du prochain congrès de Bamako en 2018, la promotion du congrès de Bamako et l’élaboration d’un catalogue pour les master class à réaliser en 2017.

Cette journée a été également marquée par la présentation de la feuille de route du 19ème congrès AAE Bamako 2018, en présentant l’état d’avancement des activités de ce congrès qui sera organisé sous le thème « accélérer l’accès à l’eau et l’assainissement pour tous en Afrique, face au changement climatique ».

Cette rencontre continentale et internationale est l’occasion pour les responsables africains de débattre des défis auxquels le continent africain fait face en termes d’accès à l’eau potable et aux services d’assainissement, ainsi que des perspectives visant à améliorer l’accès à ces services de base indispensables pour le développement durable du continent.

Au niveau des thématiques, les participants auront à débattre de sujets liés aux problématiques de l’eau et de l’assainissement en Afrique au sein de comités spécialisés axant leurs réflexions sur quatre thèmes majeurs, à savoir la stratégie, l’Administration/management, la gestion technique et l’assainissement/environnement et ce, pour relever les défis réels et prospecter les perspectives d’accès à l’eau et à l’assainissement, services fondamentaux pour les populations africaines.

L’AAE est composée d’un réseau d’une centaine de sociétés membres réparties sur l’ensemble du continent africain. Elle se positionne comme une institution incontournable pour l’amélioration des performances des sociétés d’eau et d’assainissement en Afrique.

Elle contribue également à influencer les politiques du secteur en Afrique et accompagne ses membres pour la réalisation des objectifs fixés par la communauté internationale en matière d’accès des populations à l’eau potable et aux services d’assainissement.

Le 20 Février 2016, l’ONEE a été élu président de l’AAE à l’issue de l’assemblée générale réunie à Nairobi en prélude de la 18ème édition du Congrès de l’AAE.

Avec MAP

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook