L’industrie marocaine a produit 290 000 tonnes de déchets dangereux en 2013, a indiqué le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi qui s’exprimait lors d’une conférence de presse.
El Khalfi a fait savoir que les déchets industriels ont atteint 1,6 million de tonnes l’année dernière et que 90% des unités industrielles existantes dans le pays sont concentrées sur la côte. Il a aussi déploré le fait que 750 millions de mètres cubes d’eaux usées soient produites au Maroc alors que seul un peu plus du tiers (280 millions de mètres cubes) est traité.
Revenant sur les efforts de l’Etat pour répondre aux défis environnementaux, le ministre a rappelé que le traitement des eaux usées est passé de 7% en 2008 à 37% actuellement. Il a aussi évoqué les dispositions pour lutter contre la contamination et le ramassage de 220 tonnes de sacs plastiques dans les 82 municipalités du pays.
Le ministre a par ailleurs souligné l’aménagement de 24 décharges sauvages, mais qu’il existe toujours 220 autres décharges qui ne répondent pas aux normes sanitaires.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook