Les pluies tombées sur le Souss-Massa-Draâ sont insuffisantes pour remplir les barrages et les réserves de la région sont à un niveau très bas. Lors de son dernier conseil d’administration, l’Agence du bassin hydraulique régional a indiqué que les barrages totalisaient, au 20 janvier, 501,14 millions de m3, soit un taux de remplissage de 42%.
Une situation qui, selon L’Economiste, « stresse » la région étant donné que la demande en eau dépasse 1 000 millions de m3/an alors que l’offre actuelle est de 901 millions de m3/an. Le déficit est donc de 99 millions de m3/an, mais si rien n’est entrepris, il pourrait être de 132 millions de m3 en 2020 et de 175 millions de m3/an dix ans plus tard.
L’agriculture est sans doute le secteur qui consomme le plus d’eau avec 994 millions de m3/an. A elle seule, la zone d’action de l’Office régional du Souss-Massa-Draâ s’accapare 889 millions de m3/an, soit près de 90% du total global.
Mais, pour parvenir à une gestion efficiente de la ressource, l’agence, le conseil régional et l’ORMVA, ont lancé, dans le cadre du contrat de nappe, un programme pour développer la micro-irrigation pour 50 000 ha en 2017. Pour assurer la demande en 2030, une augmentation de 108% du niveau actuel est vitale.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook