Les dattes pourraient fortement contribuer au développement de certaines régions du Maroc. Le nouveau programme de développement de l’Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l’arganier (ANDZOA) devrait jouer un rôle majeur dans l’essor économique de ces régions.

Près d’un milliard d’euros devrait être consacré à travers ce programme au grand bassin dattier que forme la province d’Errachidia et ce, sur une enveloppe globale de 8 milliards d’euros, dont ledit programme disposera d’ici 2020.

Le royaume mise sur une production de 70 000 tonnes en six ans pour arriver à 160 000 tonnes en 2020 à travers l’augmentation du nombre de dattiers qui devraient être 8 millions de pieds contre 3 millions actuellement.

Aujourd’hui, la production marocaine est estimée à 90 000 tonnes par an. Une quantité encore insuffisante pour assurer la demande nationale évaluée à 120 000 tonnes. Le Maroc est donc très loin des grands producteurs de la région que sont l’Algérie (850 000 tonnes) et la Tunisie (192 000 tonnes).

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook