Le ministre délégué chargé de l’Environnement, Hakima El Haite, a indiqué, mardi, lors de l’ouverture d’une école d’été sur les questions environnementales que la protection de l’environnement permettra de créer 110 000 emplois d’ici 2020.
En détail, selon El Haite, les énergies renouvelables pourraient générer 13 300 emplois en six ans, les mesures de l’efficacité énergétique, 36 800, la protection des forêts, 50 000, et les politiques d’assainissement de l’eau et la gestion des déchets, 10 000.
Le ministre délégué a également laissé entendre que cette protection environnementale et les emplois qu’elle devra générer nécessiteront de l’appui des pays développés. Une série de mesures permettra de faciliter le transfert de technologies et de connaissances aux pays en voie de développement, ainsi que l’accès aux facilités de financement.
Pour sa part, Fatimata Dia, la directrice du développement durable de l’Institut de la Francophonie qui a organisé le forum, a déploré le fait que les « emplois verts », se caractérisent par leur « précarité » en raison de l’absence de d’investissements durables et conséquents dans le secteur.
Elle a par ailleurs souligné que l’efficacité de la protection de l’environnement demande la création d’activités génératrices de revenus qui permettent de préserver les écosystèmes ainsi que la lutte contre les effets du changement climatique.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook