Le tri sélectif devrait bientôt démarrer dans la capitale économique. Les délégataires ont intégré pour la première fois ce type de ramassage des déchets dans leur offre.
La ministre déléguée auprès du ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, chargée de l’Environnement, Hakima El Haite a mis en place une stratégie pour intégrer les chiffonniers dans le dispositif de tri sélectif. Au total, quelques 10 000 chiffonniers profitent des déchets recyclables. La ministre a initié une opération au profit de 300 chiffonniers à Casablanca pour les équiper chacun d’un vélo électrique avec caisson afin de récupérer les déchets déjà triés par les habitants.
Cela les permettra de profiter plus façon « digne et plus présentable » de la récupération des déchets. Ils n’auront donc plus à fouiller pour trouver du matériel recyclable. A terme, les 10 000 chiffonniers pourraient être intégrés au circuit. La stratégie vise aussi à subventionner le tri sélectif dans les hôtels, administrations et centre commerciaux de Casablanca.
Il faut le dire, 20% des déchets de la ville pourraient être valorisés. Casablanca génère en moyenne 4 000 tonnes de déchets par jour et plus de 2 600 tonnes sont constituées d’ordures ménagères. Cela pourrait générer un chiffre d’affaires de 400 millions de DH.
Suez Environnement va mettre en place 20 bacs enterrés dans des zones à déterminer avec la commune urbaine de Casablanca. Pour sa part, Averda distribuera 20 unités de ReVa dans des zones identifiées avec les autorités locales.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook