Les délégataires de collecte de déchets ménagers dans la ville de Casablanca, Sita Blanca et Averda, entendent organiser la chaîne de valorisation des déchets. Les deux maîtres d’ouvrages ont, en effet, lancé un appel d’offres restreint en concertation avec la commune urbaine de Casablanca, les ministères de l’Intérieur et de l’Environnement et la Wilaya pour « l’étude des acteurs de la récupération des déchets valorisables à Casablanca et des scénarios de leur intégration dans un système de collecte sélective ».
L’étude vise à identifier l’actuelle chaîne de valorisation des déchets, marquée surtout par la gestion informelle, afin de comprendre son organisation et son mode de fonctionnement. Cela permettra par la suite de créer des schémas d’intégration dans un système formel de milliers de personnes et d’établir différents scénarios adaptés au contexte particulier de la ville pour une meilleure valorisation de ces déchets.
L’étude sera financée par le ministère de l’Environnement. Elle devrait être finalisée dans les six mois qui suivent l’attribution du marché. L’Etat marocain a déjà conclu une convention portant sur le tri et la valorisation des déchets ménagers et assimilés dans la capitale économique, lors du Forum international sur la gestion intégrée et durable des déchets qui s’est tenu le 20 juin dernier à Skhirat.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook