Publicité

Le deuxième jour du Forum pour une Energie Durable dans la CEDAO a vu la présentation d’un nouveau projet de développement visant à encourager les investissements privés dans les infrastructures de génération d’une électricité propre dans les pays de la CEDAO. Il s’agit d’assurer une alimentation sécurisée et de qualité en énergie aux ménages, aux locaux commerciaux et aux équipements de services à la collectivité (école et dispensaires)
Le projet sera déployé progressivement, en commençant par la conduite d’études techniques appropriées pour améliorer le fonctionnement du marché de l’électricité hors-réseau, qui permettront la création des conditions adéquates pour la réussite des objectifs globaux d’électrification. Par ailleurs, Le projet appuiera les intermédiaires financiers pour financer les fournisseurs de services d’électricité aux ménages et aux opérateurs économiques et aidera à établir des lignes de crédit pour permettre le développement des installations d’énergie solaire autonome dans les pays de la CEDEAO.
La prévision d’investissement initial est de 200 millions USD pour l’ensemble des 15 pays de la CEDEAO, la Mauritanie, le Tchad, le Cameroun et la République Centrafricaine. Le Groupe de la Banque Mondiale mobilisera 50% de l’effort financier pour faciliter l’accès au crédit bancaire des petits développeurs privés de systèmes solaires autonomes.
Lors de la cérémonie d’annonce de ce nouveau projet ROGEP, le Directeur Exécutif de ECREEE, Mahama Kappiah, l’a décrit comme l’initiative d’électrification la plus ambitieuse jamais lancée en Afrique Occidentale pour promouvoir les solutions d’alimentation en électricité autonomes. Cette initiative permettra tant d’accroître la capacité installée de génération électrique que de sécuriser l’accès à l’électricité pour les équipements publics et les ménages, et ce au meilleur coût.
De son côté , l’Expert en chef pour les projets énergétiques de la Banque Mondiale, Raihan Elahi a indiqué que ce projet offrira des opportunités de création d’entreprises à qui seront facilités des fonds d’amorçage pour certains développeurs éligibles. M. Elahi a aussi informé que des outils de financement par dette bancaire seront disponibles pour les projets préselectionnés, sous réserve de partenariats à conclure, à court-terme avec des banques locales. Ce projet structurant permettra d’asseoir les bases afin que les pays d’Afrique Occidentale puissent atteindre leurs objectifs d’accès universel à l’électricité.
M. Pape Ibrahima Niane, Directeur de l’Energie au Ministère de l’Energie de la République du Sénégal a souligné que l’appui aux projets de centrales autonomes était clé à la réussite des objectifs d’accès universel à l’électricité en 2030. M. Niane a, par ailleurs, souligné que seuls 30% des Africains le seront connectés à travers les réseaux conventionnels. Dès lors, la mise en place d’un cadre réglementaire favorable et de mesures incitatives soutiendraient l’engagement de l’ensemble des parties prenantes.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook