Publicité

La Société des Investissements Energétiques et le think tank Res4Med (Renewable Energy Solutions for Mediterranean) ont organisé une journée d’étude mercredi dernier en présence de nombreux officiels marocains et professionnels italiens. Roberto Vigotti, Secrétaire Général de Res4Med a rappelé comment le Maroc a concrétisé, en fevrier dernier, ses plans ébauchés il y a cinq ans, en réalisation exemplaire pou le monde entier avec la mise en service de la première phase de Noor ».
Les allocutions de la pleinière d’ouverture prononcées par S.E l’Ambassadeur d’Italie au Maroc, Roberto Natali, Abdessamad Sekkal, le président de la Région de Rabat-Salé, Mostapha Bakkoury, le Président de Moroccan Agency for Solar Energy, et Francesco Venturini, Président de Res4Med et PDG de Enel Green Power, ont tour à tour, célébré le partenariat historique italo-marocain dans le secteur énergétique, les efforts du Maroc, de la planification d’une vision ambitieuse, à la mise en place un cadre réglementaire adapté, en passant par la multiplication des appuis internationaux pour la consécution des objectifs de développement de l’approvisionnement en énergies renouvelables au Maroc.
Le Maroc, s’est engagé, à la CoP21, à porter de 42% à 52% la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique à l’horizon 2030. Mostapha Bakkoury a rappelé que le Royaume était en phase avec les objectifs des plans annocés il y a 10 ans prouvant que le Maroc était un terrain favorable aux investissements des grands acteurs internationaux et que l’intégration des énergies renouvelables était possible dans un mix énergétique, désormais entièrement libéralisé, avec la suppression des subventions aux énergies fossiles depuis décembre 2015.
Les tables-rondes se sont poursuivis tout au long de la journée, en présence de plus de 100 participants, pour entre autres, expliquer les mécanismes de coopération de MASEN et la SIE avec les secteurs financiers et privés. Les acteurs marocains ont pleinement tiré profit des mécanismes de soumissions d’offres techniques commerciales puisque la dernière adjudication dans le cadre du Plan Eolien Marocain s’est fait dans des conditions techniques et financières remarquables permettant un des prix les plus compétitifs au Monde (à peine $30/MWh ) et une intégration industrielle locale de plus de 60%. S’en est suivi une deuxième table-ronde pour présenter les possibilités de coopération marocco-italienne afin de dupliquer les leçons de l’expérience marocaine dans les domaines des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique en Afrique sub-saharienne. Par ailleurs, les possibilités de financement sont importantes soit par les banques commerciales ou les fonds d’investissement.

La journée s’est conclue par une allocution de Hakima El Haïté, Ministre déléguée de l’Environnement qui s’est félicitée du partenariat maroco-italien dans les énergies renouvelables à destination des pays d’Afrique sub-saharienne

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook