A Fribourg, le fief du développement des énergies renouvelables en Allemagne, les chercheurs de l’institut Fraunhofer pour les systèmes d’énergie solaire, aiment partager l’histoire du développement de photovoltaïque dans leur ville. Ils racontaient la joie, qu’ils ressentaient, lorsqu’ils arrivèrent au début des années 90 à installer « commercialement » quelques Kwc. Trente ans plus tard, L’ Allemagne a atteint un record mondial en production d’électricité à partir de photovoltaïque avec 22 Gw le midi du samedi 26 mai 2012. Soit l’équivalent de 22 centrales nucléaires. La ville de Fribourg a aussi installé des panneaux photovoltaïques partout, devenant une ville verte. C’est à Fribourg aussi où était organisée INTERSOLAR, la foire des énergies solaires, devenue trop grande pour qu’une ville de taille moyenne comme Fribourg puisse l’accueillir. Ainsi, C’est à Munich que la plus grande foire au monde des énergie solaires a été transférée.

Ce pays, où un Kwc de photovoltaïque installé ne produit annuellement qu’entre 850 et 950 KWH, Soit environ 60 % du rendement d’un Kwc installé au Maroc, compte 25 Gwc de photovoltaïque installé, et ambitionne d’atteindre 66 GWC en 2030. Le développement spectaculaire des énergies renouvelables a eu lieu après l’an 2000 (Voir les graphes ci dessous), quand la loi des énergies renouvelables en Allemagne entre en vigueur, stipulant une FIT pour les énergies renouvelables.

L’histoire du développement de photovoltaïque en Allemagne est presque la même qu’a connue d’autres pays comme le Royaume Uni et l’Italie; un commencement timide suivi par un développement rapide, stimulé notamment par l’introduction de mécanisme de FIT. Ce mécanisme qui permet aux particuliers d’installer des systèmes photovoltaïques et de produire une électricité propre et l’injecter dans le réseau. C’est une approche participative pour le développement des énergies renouvelables. Il permet aussi le développement des petites et moyennes entreprises opérant dans le secteur. Ainsi, stimulant la création d’emploi, de richesse, et l’expertise dans le domaine.

Dans les pays européens, l’instauration de la FIT a été un moyen pour booster les énergies renouvelables, ainsi que les activités économiques et scientifiques liées au développement de ce secteur. Ces pays très industrialisée, dont la consommation de l’énergie est parmi la plus élevée au monde, ont l’ambition de faire que les énergies renouvelables participent de 20 % à leur production d’énergie en 2020. L’Allemagne affiche déjà en 2011 une participation de 20 % des énergies renouvelables dans sa production d’électricité.

La production d'électricité à partir de photovoltaïque en Allemagne

La production d’électricité à partir de photovoltaïque en Allemagne


Les feed-in tariff appliqués dans des pays européens (Données d'avril 2010)

Les feed-in tariff appliqués dans des pays européens (Données d’avril 2010)

Les récentes tarifs de FIT en Allemagne ont étés baissés, comme le cas d’ailleurs dans les autres pays européens. Aujourd’hui, la FIT pour le KWH de photovoltaïque en Allemagne se paie entre 13.50 et 19.50 Cents d’Euro le KWH, en fonction de la taille des projets photovoltaïques. Ces tarifs sont de plus en plus proche de la grid-parity (prix du réseau conventionnel) même dans ce pays où le soleil ne brille pas souvent.

L’entrée en vigueur de la loi des énergies renouvelables en 2000 a stimulé le développement de l’industrie des énergies solaires en Allemagne. Ce secteur emploie actuellement 90000 personnes. L’effet de la FIT est évident. En 2011, le photovoltaïque en Allemagne a produit plus de 18 TWH. Si on considère un prix moyen de 0,2 cents d’Euro/KWH, on arrive à une production chiffrée à 3,6 Milliards d’euro.

L’ Allemagne a atteint en 2011 une capacité installée de photovoltaïque totalisant 25 Gwc. La FIT de 2000 a certainement stimulé cette croissance exponentielle, comme le montre le graphe ci dessous.

La capacité installée de photovoltaïque en Allemagne

L’ établissement des mécanismes de FIT pour le photovoltaïque au Maroc aurait les retombées suivantes.

• L’instauration d’une approche participative pour la sensibilisation à la protection de l’environnement

Une introduction d’un mécanisme de FIT au Maroc pour le photovoltaïque permettrait une sensibilisation des populations sur les thématiques des énergies renouvelables et leurs rôle dans la protection de l’environnement.

• L’instauration d’une approche participative pour le développement des énergies renouvelable

L’établissement des mécanismes de FIT permettrait le développement des énergies renouvelables, car les expériences des pays avancés, nous donne l’évidence que le développement des petites installations est le secret pour un développement solide des énergies renouvelables. Créer des grands projets est opportun, mobiliser des fonds pour les financer l’est aussi, laisser les bailleurs des fonds dicter leurs conditions sur le choix des développeurs tout en excluant des sociétés locales, est inopportun.

• Réduction de la dépendance énergétique du pays

Produire de l’électricité au pays va réduire l’import de l’énergie et tous les risques liés à l’approvisionnement de l’énergie de l’étranger, vue aussi l’instabilité croissante que connait le marché d’énergie mondiale.

• Développement des petites et moyennes entreprises

Une introduction d’un mécanisme de FIT au Maroc créera un nouveau business pour les moyennes et petites entreprises. L’expertise nationale en matière des énergies renouvelables sera développée et consolidée .

• La création d’emploi et de richesse

Des recherches ont montré que les activités économiques liées aux énergies renouvelables créent plus d’emploi que les activités liées aux énergies traditionnelles. Professeur Dan Kammen, de l’université de Berkeley, trouve qu’on crée de 3 à 5 fois plus d’emploi dans un projet des énergies renouvelables qu’un projet des énergies traditionnelles.
Les emplois concernent la fabrication des structures d’installations, l’installation, maintenance et opérations, et la production des modules photovoltaïques.
L’industrie de photovoltaïque crée des emplois d’une manière décentralisée donnant ainsi des opportunités pour les populations dans des zones isolées de se doter d’un savoir faire et d’un tissu industriel fort des petites et moyennes entreprises qui pourront être préparées pour participer activement dans les grands projets qui sont programmés dans la région de Nord d’Afrique et Moyen Orient comme le projet Desertec.

• La leadership du pays en matière des énergies renouvelables

Il y’a un grand avenir devant les énergies renouvelables; le progrès technologique a fait que cette énergie propre et respectueuse de l’environnement, soit produite à des prix très intéressants pour les consommateurs. L’instauration d’une FIT pour le photovoltaïque permettrait au pays de consolider son leadership dans la région en matière de développement des énergies renouvelables.

Dr. El Mostafa Jamea; Expert Senior Énergies Renouvelables au sein de German ProfEC GmbH

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook