Meridiam, un fonds d’investissement spécialisé dans les infrastructures publiques, envisage de financer un projet de production d’électricité renouvelable au Maroc. Selon Julien Touati, directeur du développement et responsable du pôle africain de Meridiam, l’objectif de ce projet est renforcer l’indépendance énergétique du Maroc.
L’engagement du fonds au Maroc fait partie des quatre projets prioritaires identifiés en Afrique. Touati a aussi souligné que le fonds a déjà identifié les différents interlocuteurs avec qui elle va discuter de ce projet. « L’agence en charge du programme solaire, Masen, fera partie des interlocuteurs naturels tout comme l’Office national de l’eau et l’électricité (ONEE) d’ailleurs », a-t-il précisé.
« Nous sommes sur le terrain… Nous nous appuyons pour cela sur les relations privilégiées que nous avons avec certains grands groupes industriels actifs au Maroc depuis longtemps », a souligné Touati.
Créé en 2005 et basé à Paris, Meridiam n’a pas défini d’enveloppe financière pour le Maroc. Il gère un fonds à vocation panafricaine et non spécialisé sur un pays. « Nous serons cependant capables, si les projets existent, d’en faire plus que le poids du Maroc dans le PIB africain. Le Maroc est un des endroits en Afrique qui offre la stabilité la plus forte », a expliqué le responsable.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook