Un consortium dirigé par la saoudien Acwa Power a remporté le contrat de réalisation des centrales solaires Noor II et Noor III de Ouarzazate. Le contrat pour la réalisation de ces deux projets de 350 Mégawatts, qui rentrent dans la deuxième phase de la centrale solaire, s’élève à 1,7 millions d’euros, a indiqué l’agence marocaine de l’énergie solaire (MASEN).
La seconde phase de 500 MW fait partie de l’ambitieux plan solaire marocain qui table sur la production de 2 gigawatts d’énergie solaire d’ici 2020. Une capacité qui permettra au royaume de couvrir 38% de sa production actuelle en énergie.
ACWA Power déjà participé à la réalisation de la première phase de 160 MW de la méga centrale solaire de Ouarzazate. Le consortium Acwa, qui comprend aussi l’espagnol Sener, a fixé son offre à 1,36 dirham par kilowatt pour la première centrale de 200 MW de Noor I, réalisée avec la technologie de miroir parabolique. Pour Nour II et Nour III la technologie utilisée sera celle de la tour solaire. Le prix de production a été fixé à 1,42 dirham par kW.
ACWA, qui figure parmi les cinq consortiums pré-qualifiés pour la seconde phase de la Centrale solaire de Ouarzazate (500 MW) avec Abengoa, avait présenté les offres les moins chères. La centrale, elle, devrait commencer à produire de l’énergie en 2017.
Mots clés : Centrale solaire, Masen, ACWA

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook