Les derniers jours m’inspirent une réflexion théâtrale. Une pièce se joue en ce moment. Une pièce en un nombre infinis d’actes, autant d’étés qui se suivent et à l’occasion desquels se répètent les mêmes scènes, un peu partout dans le monde, essentiellement dans le pourtour méditerranéen. Un drame qui se renouvelle sans cesse. Celui des incendies de forêts. Cette année encore, des centaines d’hectares sont parties en cendres au Maroc, des milliers d’hectares en Espagne, aux environs de Valence et de Gérone, dévorant des dizaines de village, faisant plusieurs morts. Sur la seule région de Tanger-Tetouan, pendant le mois de juillet, les services de la Protection Civile ont recensé 70 départs de feux. Année après année, les dérèglements climatiques nous envoient leurs factures à payer en plusieurs échéances. L’adaptation est nécessaire non seulement en termes de besoins à compenser immédiatement mais aussi en termes de risques encourus, plus tard, du fait du dérèglement des écosystèmes. Une illustration simple : l’irrégularité des précipitations implique, non seulement, la nécessité de satisfaire des besoins en eau à travers la mobilisation de réserves et de ressources non conventionnelles mais aussi à affronter des risques liés à l’impact de ce manque d’humidité et de pluviométrie sur les écosystèmes. Aux acteurs habituels, entre négligences opérationnelles, dysfonctionnements des systèmes d’alertes et manques de moyens, apparaît comme dans d’autres secteurs, la crise économique comme acteur invité. Le tocsin a aussi été sonné pour les budgets de prévention qui ont subi des coupes à deux chiffres. Ce que nous avons l’habitude de voir dès notre plus tendre enfance perd de la valeur à nos yeux, mais là où le feu passe, il est souvent question de plusieurs décennies pour restaurer le milieu végétal. Souvent aussi, les incendies sont le fait de pyromanes bénéficiant de complicités à des degrés divers. A bon entendeur.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook