L’association marocaine des éco-villes (Amev), organise à Kénitra, les 12 et 13 mars prochains, un séminaire sur le vélo en ville dans le cadre du programme des mobilités douces. L’Amev, qui considère les mobilités douces en tant qu’éléments structurants de toute politique de mobilité durable, entend ainsi sensibiliser ses membres afin qu’ils intègrent davantage ces notions dans leurs politiques de déplacements.
Le premier jour du séminaire sera consacré à quatre tables rondes sur des thématiques en rapport avec le déplacement à vélo. Ce sera donc l’occasion pour l’Amev de discuter sur une « stratégie nationale qui fixe un cadre légal et des politiques institutionnelles », mais aussi de montrer que l’utilisation du vélo est « une priorité locale qui combine mobilité avec urbanisme, aménagement et partage de l’espace public ». En outre, le séminaire permettra d’évoquer le vélo comme « un outil de déplacement performant et un enjeu de cohésion territoriale » et aussi « un facteur de santé publique et de progrès environnemental ».
Le lendemain, quatre autres tables rondes seront tenues. Elles vont concerner « l’enjeu que représente l’utilisation du vélo en matière de sécurité routière, la « prise en charge du stationnement et les risques de vols » et l’« économie du vélo et progrès social ». Enfin, la quatrième table ronde sera l’occasion de discuter du vélo comme « outil au service du développement touristique et de la citoyenneté ».
S’inspirer des expériences étrangères
Pour traiter de tous ces sujets, la rencontre sera largement ouverte sur les expériences de 7 villes du nord de la Méditerranée à savoir Malaga, Séville, Nantes, Strasbourg, Munich, Stuttgart et Rotterdam. Ces villes présentent des différences physiques tant sur les formes urbaines que sur les conditions climatiques. Ce sera donc l’opportunité des les associer à la réflexion sur des sujets définis, comme notamment la nécessité d’un cadre juridique et d’une stratégie nationale du vélo et l’importance de l’urbanisme et des règles d’aménagement pour favoriser son développement. L’exemple de 7 villes servira enfin à évoquer le rôle du vélo dans le périurbain, ou la contribution de ce moyen de déplacement au développement touristique.
Ce rendez-vous réunira 60 personnes, notamment les présidents de communes membres ou non de l’AMEV et du Programme CoMun ainsi que des représentants des ministères de l’Intérieur, des Transports, de l’Environnement. Des représentants des villes européennes citées en exemple seront aussi présents.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook