La pollution et les problèmes écologiques constituent un véritable fléau dans le Grand Casablanca. Pour arriver à préserver l’environnement et améliorer les conditions écologiques de la ville, le Centre de Recherche E-Gouvernance de l’université Mundiapolis, a lancé un projet en accord avec l’organisation américaine Ecocity Builders.
Intitulé « Ecocitizen World Map Project », ce programme a pour objectif de « remodeler et de restructurer la ville afin de répondre aux défis environnementaux mondiaux ». Il s’inscrit dans un concept global de Crowdmapping, Crowdsourcing et mobilisation des citoyens, qui consiste à collecter des données sur des thématiques urbaines, notamment l’accessibilité, l’air propre, l’énergie, la qualité de vie, la biodiversité…
Le projet vise aussi à « inverser les schémas d’expansion et de consommation excessive » et de « faire participer les citoyens à collecter des données et informations de leur environnement ». En outre, il est question de « revisiter la planification urbaine écologique, le design, l’écologie, l’éducation, les politiques publiques et la participation citoyenne pour construire des villes plus saines ». Enfin, le projet entend « proposer des études, réflexions, outils, formations pour concevoir des villes plus saines ». Le but étant de « redynamiser la vie écologique de la ville de Casablanca, afin de la rendre plus saine et durable, et également assurer la santé à long terme des systèmes humains et naturels.
Après Le Caire, Medellin, c’est donc le moment pour Casablanca de faire face aux prochains défis environnementaux. Pour l’occasion, une conférence sous le thème « SIG Participatif au Service de l’Environnement » sera organisée au Campus de l’Université Mundiapolis le 28 Mars 2014, à partir de 14h, pour présenter les grands enjeux environnementaux du Grand Casablanca ainsi que l’utilisation des Systèmes d’Informations Géographiques dans les métiers de l’environnement.
Cette conférence est aussi une ouverture de l’événement « Bootcamp » prévu pour les 29 et 30 mars prochains à Roches Noires. Cet événement réunira des experts américains, des étudiants de l’Université Mundiapolis, la société civile (OMDH), et certains résidents de quartier Roches Noires. « Bootcamp » consiste en premier lieu à entreprendre des activités sur site, par le biais de questionnaire/ sondage, des mesures d’indicateurs (eau, sol, air), de collecte de données via le matériel GPS, et de sensibilisation de citoyens.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook