Le Maroc accueille depuis le 1er octobre et ce, jusqu’au 31 janvier 2015, une exposition itinérante sur les déchets plastiques au Centre d’Education à l’Environnement à Casablanca.

Intitulée « La mer destination finale? », cet événement, organisé pour la première fois dans le royaume, entend « apporter une grande valeur ajoutée en divers domaines en termes de sensibilisation, de mobilisation, d’éducation environnementale et de bonnes pratiques d’expertise », selon l’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre (AESVT) au Maroc, un des organisateurs de l’événement.

L’AESVT espère ainsi contribuer à la valorisation du patrimoine naturel marin, à travers la sensibilisation et le changement vers un comportement éco-citoyen responsable. Elle compte interpeller l’opinion publique et préconiser une utilisation plus responsable du plastique.

L’exposition se déroule aussi dans trois autres pays (Égypte, Liban, Jordanie) et sera également délocalisée dans les villes de Tétouan et d’Agadir. Elle fait partie d’un projet international de la « Fondation Drosos » et du « Museum für Gestaltung Zürich » sur la pollution des océans par les débris plastiques. Ces derniers ont atteint des proportions inquiétantes avec plus de 6 milliards de tonnes et la disparition de plus de 100.000 espèces animales par an.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook