L’organisation de la 7èmeédition du World Environmental Education Congress (Weec) au Royaume du Maroc, vient de de la volonté personnelle de Son Altesse Royale La Princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement. Extrêmement sensibilisée au rôle de l’éducation dans la protection de l’environnement, elle a saisi l’occasion, lors du dernier congrès à Montréal en 2009, de proposer le Maroc comme terre d’accueil.

C’est un congrès majeur qu’accueillera la ville de Marrakech en juin. Le WEEC regroupe tous les deux ans plus de 2000 participants de 108 pays, qui viennent débattre d’éducation et de sensibilisation à l’environnement. Après le Portugal, le Brésil, l’Italie en 2005, l’Afrique du sud, le Canada et l’Australie, le congrès arrive au Maroc, premier pays arabo-musulman à l’accueillir.

Des grandes institutions internationales telles que l’UNESCO, l’ISESCO, la FEE et le PNUE, représentées par leurs Directeurs Généraux Exécutifs, des personnalités de premier plan dans l’environnement (professeurs, écrivains, militants…) participeront à ces séances plénières.

Le rendez-vous permettra de braquer les projecteurs sur le royaume pendant toute une semaine, ou les congressistes, rompus à l’exercice des présentations débattront et échangerons entre eux leurs expériences. Ils le feront autour d’une thématique principale (les enjeux d’une meilleure harmonie entre villes et campagne) et onze autres thèmes, ou niches thématiques, qui n’échappent pas à l’air du temps avec des sujets comme les communications et l’impact des médias sociaux, les mouvements sociaux et la construction de sociétés vertes, ou qui se proposent encore de réfléchir aux économies écologiques et les économies vertes, ou aux moyens de réconcilier l’économie et l’écologie.

Des ONG et associations ont été sélectionnées dans tout le pays pour la qualité de leur travail en faveur d’éducation environnementale et de promotion du développement durable. Ellesviendront à Marrakech présenter leur action et mobiliser la société et les médias en faveur de leurs causes. Des expositions d’art fondé sur la récupération, des ateliers pédagogiques de recyclage, de distillation de plantes aromatiques, seront proposées aux Marrakchis et aux visiteurs de passage.

Cette 7e édition du Weec permettra de mettre la lumière sur la ville rouge, et de médiatiser les causes environnementales dans notre pays, et notamment l’action continue depuis 2002 de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’Environnement qui coordonne aujourd’hui vingt projets, dans lesquels l’éducation tient toujours une place importante.

Dans la perspective de valoriser la diversité culturelle, le congrès est multilingue, adoptant 4 langues officielles : arabe, français, anglais, espagnol. Il est organisé selon des principes écologiques: Zéro carbone, Zéro déchet et alimentation locale.

Vous avez apprécié cet article? Abonnez vous!
 
 
[fbcomments]
 
 

A propos

Massolia a pour objectif de développer les technologies vertes au Maroc grâce à l'information et la promotion économique. Tous les sujets environnementaux sont concernés: énergies solaire, éolienne, hydraulique, construction durable, agriculture biologique, transports, conseil et certification, économies d'énergie, développement durable, assainissement,...
Massolia est la transcription phonétique du mot المسؤولية en arabe qui signifie “Responsabilité”.

Massolia sur Twitter
Massolia sur Facebook
S'abonner par email
S'abonner par RSS

Massolia sur Facebook